LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Aux confins du blog
« Quand les gens pensent au cinéma, ils pensent directement aux célébrités, aux studios, au glamour. Mais l’industrie du cinéma englobe d’autres personnes : les gens qui travaillent dans les snacks, qui s’occupent des équipements, des caisses, qui programment des films, qui sont en charge ...

La librairie La Mémoire du Monde propose...
Nous relayons un message de la librairie La Mémoire du Monde avec qui nous travaillons régulièrement et qui comme beaucoup de petits commerces sont en grande difficulté.“Comme beaucoup d’entre nous, nous avons eu la gorge nouée ce lundi soir avec l’annonce de la poursuite du c...

Le Café Roma et Italie là-bas propose des paniers gourmands
Depuis samedi 11 avril, Italie Là-bas et Café Roma vous proposent la totale : des paniers gourmands pour votre petit-déjeuner, déjeuner, apéro et dîner. On pense à tout ! ... Lire Le Café Roma et Italie là-bas propose des paniers gourmands...

Le cinéma du peuple
“La plus grande qualité accessible pour tous, sans clivage social et culturel… Ce sera notre combat”. (Jean Vilar)   Ainsi donc le cinéma indépendant, le cinéma d’auteur serait « élitiste »… c’est en tout cas ce que déclarait, semble-t-il, une sociologue devant un amphi de 300 élèves ...

Utopia, mon amour !
Courrier reçu de Bernard et Véronique.Mais que se passe-t-il encore dans ma bonne ville d’Avignon ?Mon vieux pote avec qui j’écumais vos salles à leur ouverture, il y a plus de quarante ans, vient de m’en annoncer une bien bonne : l’épatante promenade qu’il avait l’habitude de faire en fam...

Mardi 15 octobre à 20h, en collaboration avec Contraluz, séance unique accompagnés par Magali Dumousseau, Maître de Conférences à l’Université d’Avignon, spécialiste de la contre-culture espagnole et auteure de La Movida, au nom du père, des fils et du todo vale édité chez Le Mot et le Reste, collection Attitudes. Achetez vos places à partir du 2 octobre.

DANS LES TÉNÈBRES

(ENTRE TINIEBLAS) Pedro ALMODÓVAR - Espagne 1983 1h45 VOSTF - Avec Carmen Maura, Marisa Paredes, Julieta Serrano...

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

DANS LES TÉNÈBRESYolanda Bell, chanteuse de cabaret portée sur la drogue, assiste impuissante à la mort de Jorge, son ami, victime d’une overdose d’héroïne. Prise de panique, elle s’enfuit. Ne sachant où aller, Yolanda se souvient cependant de la visite de la Mère Supérieure du couvent des Rédemptrices Humiliées. C’est au sein de cette congrégation qu’elle trouve refuge. Celles-ci essaient de remettre sur le bon chemin les jeunes filles perdues mais à l’intérieur du couvent, elles mènent une vie bien étrange. L’une écrit des romans policiers, l’autre élève un tigre, une troisième est amoureuse du chapelain. À l’occasion d’une fête organisée en l’honneur de la Mère Supérieure, Yolanda Bell exécute son numéro de chanteuse et remporte un vif succès. Cependant une nouvelle Mère Générale déboule et entend bien se faire respecter et remettre de l’ordre dans la maison !

Il s’agit ici du troisième film d’Almodóvar, qui s’avère un réel génie du kitsch et prolonge sans complexe et sans retenue les fantasmes anticléricaux de Buñuel. Dans les ténèbres est sans doute la traduction la plus franche et radicale du malaise immémorial distillé par une religion qui a théâtralisé la culpabilité et le masochisme jusqu’à la folie.
Tourné avec peu de moyens, beaucoup d’humour et en peu de temps, c’est un mélange de roman-photo kitsch, de provocation de collégien dans les vaps, d’hystérie gaie, de merveilleux surréaliste. Dans les ténèbres est sans doute la traduction la plus franche et radicale du malaise immémorial distillé par une religion qui a théâtralisé la culpabilité et le masochisme jusqu’à la folie.


(avec l’aide de Libération et Le Monde)

Les infos de Contraluz : Cours de tango le vendredi à 19h, Ex- caserne des Pompiers, 116 rue Carreterie. Cours d’Espagnol le mercredi à 18h30, 5 rue Adrien Marcel. Exposition : Guérilleros, les soldats oubliés (Guerre Civile Espagnole) du 8 au 18 octobre, Hôtel de Ville d’Avignon. Conférence, présentation et vernissage le 8 octobre à 18h30. Stage intensif d’Espagnol de Toussaint (du 21 au 25 octobre), les inscriptions sont ouvertes. Toutes ces informations et bien d’autres sur contraluz.fr