LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Collectif 23h59 : voyons, réfléchissons…
Ah qu’il est plaisant de cheminer dans le passage Urbain V, à l’heure où fleurit la campagne, en journée quand les enfants s’ébattent dans le jardin, au crépuscule quand les humeurs chromatiques du temps nimbent la majesté du Palais… Nous avons failli être privés de cette jouissance simple et magnif...

L’association 100 pour 1
L’association éberge des familles sans papiers sur Avignon et Carpentras et organise tout au long de l’année des événements pour parvenir à financer le logement et l’accompagnement des familles qui sont prises en charge. Une tombola est actuellement organisée (2€ le billet) avec de nombreux...

123 Soleil : 8 MARS 2020, RÉALISEZ !
C’est la nouvelle date de 123 Soleil pour un tournage qui réunira 6 spectateurs d’Utopia et 6 jeunes réfugiés dans un lieu encore tenu secret sur Avignon. Une journée entière dédiée à la pratique cinématographique sans limite d’âge ni de langage, mais un casting 100% féminin du côté des spectateu...

23H59, et après ?
23H59, et après ? Qui n’a pas ressenti cette angoisse profonde face à l’horloge affichant cette heure terrible chaque jour renouvelée ? Qui n’a pas été saisi à la fois par la peur de ce qui risque de se passer après et par la nostalgie d’un temps qui s’achève à ce moment précis et ne reviendra j...

Le cinéma du peuple
“La plus grande qualité accessible pour tous, sans clivage social et culturel… Ce sera notre combat”. (Jean Vilar)   Ainsi donc le cinéma indépendant, le cinéma d’auteur serait « élitiste »… c’est en tout cas ce que déclarait, semble-t-il, une sociologue devant un amphi de 300 élèves ...

NINA WU

Midi Z - Taïwan 2019 1h43 VOSTF - avec Ke-Xi Wu, Yu-Hua Sung, Hsia Yu-Chiao, Ming-Shuai Shih... Scénario de Ke-Xi Wu (l'actrice principale) et Midi Z.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

NINA WUCommençons par le commencement, si on y parvient. Car la construction du film est un kaléidoscope déformant qui se joue de l’espace et du temps. Nina nous apparaît au début comme une jeune fille noyée dans la masse impersonnelle de la tentaculaire Taïwan. Voilà huit ans qu’elle s’obstine à devenir actrice sans parvenir à décrocher autre chose que des plans publicitaires, obligée de survivre grâce à de minables expédients.
Que ne ferait-elle pas pour émerger, s'élever ! La tentation de baisser les bras serait proche, sans cet ultime appel de son agent. Il vient de lui trouver un premier rôle dans une intrigue d’espionnage qui pourrait propulser sa carrière. Mais il y a une courte scène un peu osée, qui exige qu'elle se montre nue… Bien sûr, il comprendrait que Nina refuse, le choix n’appartient qu’à elle… La messe, à demi-mots à peine déguisés, semble dite. Une ellipse plus tard, voilà Nina au milieu d’une poignée de filles toutes de rouge vêtues… L’audition débute…
C’est Nina Wu qui sera choisie. Il y a désormais un film dans le film à décortiquer. Et ce film ne nous dit rien qui vaille, il se transforme en terrible thriller psychologique, avec une ambiance émotionnelle et charnelle qui fait froid dans le dos, tandis que Nina est assaillie par de terribles cauchemars qui semblent tellement réels… Le sont-ils ?



Pour découvrir un fond de vérité dans tout cela, il faudra attendre l’ultime minute, ou se pencher sur le parcours de l'actrice Ke-Xi Wu, laquelle s’est largement inspirée de son histoire personnelle pour écrire le scénario, qui devient alors sa façon de s’exclamer #MeToo et de dénoncer un système de domination. Midi Z met au service de ce puissant regard féminin toute la puissance de sa mise en scène : rien n’y est superflu, tout est méticuleux, chaque distorsion du son, surexposition de l’image, saturation de couleurs sont porteuses de sens et rendent palpable l’univers intérieur de la protagoniste.