LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Collectif 23h59 : voyons, réfléchissons…
Ah qu’il est plaisant de cheminer dans le passage Urbain V, à l’heure où fleurit la campagne, en journée quand les enfants s’ébattent dans le jardin, au crépuscule quand les humeurs chromatiques du temps nimbent la majesté du Palais… Nous avons failli être privés de cette jouissance simple et magnif...

L’association 100 pour 1
L’association éberge des familles sans papiers sur Avignon et Carpentras et organise tout au long de l’année des événements pour parvenir à financer le logement et l’accompagnement des familles qui sont prises en charge. Une tombola est actuellement organisée (2€ le billet) avec de nombreux...

123 Soleil : 8 MARS 2020, RÉALISEZ !
C’est la nouvelle date de 123 Soleil pour un tournage qui réunira 6 spectateurs d’Utopia et 6 jeunes réfugiés dans un lieu encore tenu secret sur Avignon. Une journée entière dédiée à la pratique cinématographique sans limite d’âge ni de langage, mais un casting 100% féminin du côté des spectateu...

23H59, et après ?
23H59, et après ? Qui n’a pas ressenti cette angoisse profonde face à l’horloge affichant cette heure terrible chaque jour renouvelée ? Qui n’a pas été saisi à la fois par la peur de ce qui risque de se passer après et par la nostalgie d’un temps qui s’achève à ce moment précis et ne reviendra j...

Le cinéma du peuple
“La plus grande qualité accessible pour tous, sans clivage social et culturel… Ce sera notre combat”. (Jean Vilar)   Ainsi donc le cinéma indépendant, le cinéma d’auteur serait « élitiste »… c’est en tout cas ce que déclarait, semble-t-il, une sociologue devant un amphi de 300 élèves ...

Séance unique le samedi 25 janvier à 10h30, projection suivie d’une discussion avec des membres du Collectif de l’eau.

Les temps sont à la réflexion ! En attendant le mois de mars et le retour d’un printemps plein de promesses, à Utopia on souhaite profiter du froid de l’hiver pour réfléchir ensemble avant le retour de cette ferveur printanière.
Tout au long des gazettes jusqu’en mars, nous vous proposons de prendre le temps d’un débat sur ces sujets qui touchent à la vie de la Cité. Un cycle de films, le samedi matin, pour gamberger autour de questions publiques et locales. On commence par la gestion d’un service vital : l’eau.
Et pour cette première du cycle, nous invitons le Collectif de l’eau à porter ce sujet qui nous touche tous.

MÊME LA PLUIE

(TAMBIÉN LA LLUVIA) Iciar BOLLAIN - Espagne 2010 1h45 VOSTF - avec Luis Tosar, Gael Garcia Bernal, Juan Carlos Aduviri, Karra Elejalde... Scénario de Paul Laverty (scénariste habituel de Ken Loach).

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

MÊME LA PLUIESebastián, jeune réalisateur passionné arrive avec son équipe de tournage en Bolivie pour tourner un film sur la conquête espagnole, l’évangélisation et la mise sous tutelle des Indiens pour leur piquer leur or et leur force de travail mais un autre conflit est en train de se nouer localement autour de l’eau.

Même la pluie aborde de front le sujet vital de l’accès à l’eau, en s’inspirant de faits bien réels : en avril 2000, à Cochabamba, la troisième ville de Bolivie, une multinationale obtient le monopole de l’eau (sur les recommandations de la Banque Mondiale). Creuser son puits devient alors un délit et tous, même les plus pauvres, se voient imposer un tarif que beaucoup ne peuvent pas payer. Des premiers heurts ont lieu avec les ouvriers qui viennent cadenasser les puits des habitants, puis des manifestations s’organisent, et le pouvoir ne cédant décidément pas, des barricades bloquent la ville. Le président bolivien décrète l’état d’urgence, la police intervient violemment, il y a de nombreux blessés, un tué… la rue finira par obtenir gain de cause, le pouvoir redoutant une propagation et le pays reprendra la main sur la gestion de l’eau.
Mêlée bien malgré elle à cette agitation, l’équipe de tournage ne peut s’empêcher de vivre au rythme de la situation : difficile de rester de bois quand les situations du film où vous jouez répondent aussi fort à l’actualité.

Le Collectif de l’eau du Grand Avignon regroupe plusieurs associations locales dont le but commun est la défense des usagers de l’eau et de l’assainissement. Il agit pour le rétablissement d’une gestion publique de l’eau et de l’assainissement ainsi que pour une qualité de l’eau et la conformité des rejets. Courriel : collectif.eau@gmail.com