LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

ÉDITO : LE JEU DU CALAMAR
Ça vous aura probablement échappé, mais c’est un drôle de petit vent de panique qui a soufflé cet automne sur notre merveilleuse profession. L’espace de quelques jours, le temps s’est arrêté, les respirations se sont suspendues, l’Apocalypse menaçait, la mort des cinémas français, mille fois annoncé...

ENSEIGNANTES, ENSEIGNANTS ! Vous pouvez organiser des séances scolaires en matinée.
3,5€ par élève, gratuit pour les gentils accompagnateurs. Le pass sanitaire n’est pas exigé.   Sur cette gazette nous vous proposons :Pour les 3-5 ansLe LE NOËL DE PETIT LIÈVRE BRUN, EN ATTENDANT LA NEIGE Pour les 6-8 ansMAMAN PLEUT DES CORDESPRINCESSE DRAGON Pour les 8-10 ansLE PEUPLE LOUPLA CRO...

Montpellier. Strasbourg. Gonesse. Avignon. Quel point commun entre ces villes et tant d’autres ?
Le béton. Des projets inutiles. La soif des promoteurs et constructeurs, au nom de la croissance, pour notre confort et notre sécurité bien sûr… surtout ceux de leurs actionnaires !La Ceinture verte d’Avignon, véritable poumon pour les quartiers Sud, est menacée depuis 25 ans par un projet de r...

SAS Coopérative Qui vivra Bérat
La Ménardière, sise au cœur de la commune de Bérat – à une quarantaine de kilomètres au sud de Toulouse –, est un habitat partagé initié par les vétérans d’Utopia et un groupe de femmes et d’hommes qui ont mis en commun leurs moyens inégaux et un prêt consenti par le Crédit Coopératif qui les accomp...

La séance du jeudi 28 octobre à 20h15 sera suivie d’une discussion avec Sandra Ach, Nicolas Burlaud et Thomas Hakenholz les réalisateurs du film. En collaboration avec Les Amis du Monde diplomatique. Vente des places à partir du 14 octobre

LA BATAILLE DE LA PLAINE

Sandra ACH, Nicolas BURLAUD et Thomas HAKENHOLZ - France 2021 1h15

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LA BATAILLE DE LA PLAINE« Peut-être que ça a commencé ici, à la fin du marché, en regardant les voitures-balais et les sacs plastiques accrochés aux branches des arbres. En se demandant comment serait le quartier dans 10 ans : est-ce que tout ça aura disparu, remplacé par un marché pour touristes comme tous les marchés pour touristes du monde ?
« Je crois que ça a commencé par un besoin de garder des traces. Arriver à fixer et à conserver des sensations, des émotions de ce quartier et reprendre la main sur notre histoire. C’est pour ça qu’on s’est mis à filmer : filmer nos désirs en espérant les rendre réels.»

Le titre pourrait être celui d’un western, les cowboys espérant ne faire qu’une bouchée des Indiens. Mais voilà, dans certains westerns l’histoire sera un peu plus compliquée et très souvent le cowboy s’avèrera être la brute. Ce sera bien le cas de La Bataille de la plaine.
Marseille, une Ville d’Europe comme bien d’autres. La Plaine, un quartier vivant et animé, une grande place, un marché historique et populaire. Une bataille tumultueuse entre, d’un côté, les services d’urbanisme de la mairie, déterminés à mener un important programme de « requalification » du quartier.
De l’autre, une partie des personnes habitant le quartier refusent cette opération de gentrification, opération courante dans un grand nombre de villes, et réclament d’être associées aux décisions et mettent en place un embryon de démocratie participative face au clientélisme qui a envahi la cité phocéenne. Cette histoire épique durera 3 ans et se terminera brutalement par l’invraisemblable construction d’un mur en béton de 2,50 mètres de haut tout autour de la place et la coupe de quelques arbres centenaires.

Conçu comme un journal de bord, mélangeant des happenings, des manifestations, des interviews et une mise en abîme de l’équipe de tournage, le film se mue en archive de la lutte pour la défense de la Place Jean Jaurès, plus connue sous le nom de La Plaine, symbole de l’esprit de résistance. Merci à l’Humanité Dimanche. Le film est auto produit et distribué par Primitivi, média d’info local, qui raconte, relaie, rassemble, aux côtés de ceux qui se battent pour une Marseille bouillonnante, indomptable et mélangée.