LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Revoir le débat avec Pierre Carles et Philippe Lespinasse (Un bergé et deux perchés à l’Élysée)
Vendredi 4 janvier, Pierre Carles et Philippe Lespinasse venaient nous présenter leur film sur Jean Lassalle, « Un bergé et deux perchés à l’Élysée » que nous projetons jusqu’au 26 février. Merci à Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert pour la captation de ce moment. UN BERGÉ ET DEUX PERCHÉS À L’É...

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

LITTLE ODESSA

Écrit et réalisé par James GRAY - USA 1994 1h38mn VOSTF - avec Tim Roth, Edward Furlong, Vanessa Redgrave, Maximilian Schell, Moira Kelly... Lion d'argent, Festival de Venise 1994.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LITTLE ODESSALittle Odessa, c'est le premier film de James Gray, qui s’est imposé depuis comme l’un des cinéastes américains les plus brillants, les plus passionnants de ces vingt dernières années. Coup d’essai, coup de maître : beau et fort comme une tragédie antique, d'une impressionnante maturité pour une première œuvre. Bref un film magnifique, qui va être un vrai choc pour ceux qui ont la chance de ne pas l’avoir vu au moment de sa sortie. Il a très rarement été montré depuis…

Joshua Shapiro doit faire un sale boulot. Joshua Shapiro a l'habitude. C'est un vrai pro, un froid, qui n'hésite pas, qui ne tremble pas… Technique parfaite, absence d'états d'âme, il est un exécutant/exécuteur intelligent et fiable… Pourtant cette fois-là il traîne la patte… C'est que ce boulot-là, il doit s'en charger à Little Odessa, qu'il a quittée depuis… depuis bien longtemps.
Ainsi commence un superbe film de nuit et de tension, une histoire de trafics louches et de « contrats » à honorer, où tout se déglingue, où rien ne va comme il faudrait parce qu'il y a Little Odessa : là où Joshua Shapiro a ses racines, son histoire, ses amours passés, sa famille. Sa mère qui se meurt d’un cancer, son petit frère qui l'admire et ne rêve que de l'imiter, de partir, un père raide comme la justice, amoureux honteux d'une maîtresse qu'il essaie de cacher, et qui refuse de consacrer ne serait-ce qu'une pensée à ce fils maudit. On est immédiatement happé dans un univers tumultueux et trouble, entre Dostoïevski et Le Parrain, une sorte de thriller où les sentiments s'emmêlent.
Little Odessa, c'est comme Little Italy, Little Tokyo, Chinatown… un de ces territoires où une communauté a transplanté ses racines. C'est l'Amérique bien sûr, mais tout de même un monde à part, qui a trimballé ses coutumes, ses habitudes, son langage. L'éloignement de la mère patrie a tout imprégné de nostalgie, les liens entre les gens, l'attachement à leur histoire passée en sont encore plus forts. C'est à Brighton Beach, pas loin de New York, que ces Juifs russes ont émigré pour la plupart, au début du siècle. On y voit des babouchkas aux châles colorés, des grands-pères en toque de fourrure, on y entend le yiddish ukrainien et les bistrots servent le bortsch. Joshua redoute de revenir dans son quartier d'enfance avec le risque d'être reconnu : chacun sait, chacun va comprendre qu'il n'est pas là pour des prunes…
Dans la petite communauté juive, les langues tissent la rumeur vite fait. La mafia ukrainienne a ses informateurs et il y a un vieux contentieux entre elle et Joshua. De toutes parts le passé cerne Joshua, le rattrape, réveille en lui des sentiments, renoue des liens, crée des responsabilités… La famille fête les 80 ans de la grand-mère… L'histoire s'accélère…

Mercredi 16 Octobre 2019 à 11h30

FIFIB - INVITÉ D’HONNEUR : JAMES GRAY