LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 8)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 6/05 au lundi 11/05/2020  Mercredi 6 mai, jour 51 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 6 mai de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de chèv...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 7)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 29/04 au mardi 5/05/2020  Mercredi 29 avril, jour 44 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 29 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages d...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 6)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 22/04 au mardi 28/04/2020  Mercredi 22 avril, jour 37 de l’après La séquence du confiné #34 La séquence précédente était extraite de L’as de pique, premier long métrage de Miloš Forman. Réalisé en 1964, le film suit les a...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 5)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 15/04 au mardi 21/04/2020  Mercredi 15 avril, jour 31 de l’après Comme la semaine dernière, nous vous soumettons ce mercredi quelques suggestions de films à voir (voir colonne de gauche). La semaine dernière c’était la ré...

Journal de bord d'un cinéma fermé (semaine 4)
Ici est archivé le journal de bord du confinement de la semaine du mercredi 8/04 au mardi 14/04/2020  Mercredi 8 avril, jour 24 de l’après PCA (Paysans & Consommateurs Associés)
Aujourd’hui, mercredi 8 avril de 18h à 19h livraison dans le hall du cinéma des paniers de légumes, oeufs, fromages de ...

Lundi 5 OCTOBRE 2020 à 19h30

SCELSI, UN VOYAGE AU COEUR DU SON


Soirée organisée par Proxima Centauri, dans le cadre de son festival MàD.
Soirée hommage au musicien Giacinto Scelsi. Projection du film Le Premier mouvement de l’immobile. En amont de cette projection, la chanteuse et compositrice Valérie Philippin, accompagnée par la mezzo-soprano Clara Pertuy proposera de mettre en regard deux aspects de la voix chers au compositeur
Volées par le courant / Valérie Philippin, création mondiale pour voix et vidéo • Sauh I / Giacinto Scelsi (1973) pour duo de voix.
Tarif unique : 10 euros
Prévente des places au cinéma, à partir du Vendredi 25 Septembre.

LE PREMIER MOUVEMENT DE L’IMMOBILE

Sebastiano d’AYALA VALVA - documentaire Italie 2018 1h23mn VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE PREMIER MOUVEMENT DE L’IMMOBILELe souvenir d’enfance d’une musique terrifiante met le réalisateur en quête de son mystérieux aïeul, le compositeur Giacinto Scelsi. Déclarant ne pas être l’auteur de sa musique et la recevoir des divinités, Scelsi interdisait qu’on le prenne en photo et vivait reclus dans son appartement à Rome. Vers la fin de sa vie, il enregistra ses mémoires et sa pensée sur des bandes magnétiques, qu’il demanda de ne rendre publiques que quinze ans après sa mort. Scelsi revient dans ce film, tel un esprit, sous la forme qu’il a toujours privilégiée : l’onde sonore.
Le pouvoir créateur et spirituel du son révélé au travers de l’œuvre radicale et de la vie hors du commun du compositeur Giacinto Scelsi, mort à Rome en août 1988.

Comme bien des génies artistiques avant lui, Giacinto Scelsi a ouvert, au risque de son équilibre psychique, les portes de terres inexplorées. Dans le monde musical, classique et contemporain, personne n’avait avant lui consacré autant d’énergie à la révélation du pouvoir créateur du son. L’œuvre et le message qu’il laisse derrière lui ont, certes, enrichi l’histoire de la musique contemporaine mais invitent surtout à une réflexion profonde sur les vibrations qui nous entourent, leur pouvoir physique autant que poétique.
Le film de Sebastiano d’Ayala Valva explore la puissance du son en tant que force créatrice.