LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma :)Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de ...

Stop Bolloré ! L'appel du collectif
Le collectif Stop Bolloré a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s’inquiètent de la concentration des médias et de l’édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie. Le projet du collectif, qui est poli...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

Vendredi 30 SEPTEMBRE 2022 à 20h15

Projection-débat autour du film


Organisée par le Collectif Libertaire de Gironde (CLG) en présence de Tancrède Ramonet, le réalisateur.
C'EST DÉJÀ COMPLET POUR CETTE SÉANCE

NI DIEU NI MAÎTRE, UNE HISTOIRE DE L'ANARCHISME

Film documentaire de Tancrède RAMONET
France 2022 52 mn x 2
Épisode 3 : Des fleurs et des pavés
Épisode 4 : Les Réseaux de la colère

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

NI DIEU NI MAÎTRE, UNE HISTOIRE DE L'ANARCHISMEQui sont-ils ? D’où viennent-ils et que pensent-ils, ceux qui hier comme aujourd’hui se revendiquent de l’anarchisme ?
À partir d’images d’archives inédites et de documents ignorés, grâce à des interviews conduites avec les plus grands spécialistes de l’histoire sociale, Tancrède Ramonet révèle l’incroyable destin d’un mouvement qui combat depuis plus de 150 ans tous les maîtres et tous les dieux, continue de susciter le fantasme et de souffler son vent de liberté et de révolte sur le monde.
L’impressionnante fresque historique – dont les deux premiers volets (présentés à Utopia par le CLG en 2018 et 2019) retraçaient les événements de 1840 à 1945 – se prolonge maintenant avec deux épisodes qui couvrent la période de 1945 à nos jours : Des fleurs et des pavés et Les Réseaux de la colère.
On y voit l’anarchisme renaître et toucher les nouvelles générations qui décident, de manière non – violente et au travers d’un vaste mouvement contestataire – comme les Provos au Pays Bas, véritable révolte ludique et libertaire – d’engager la bataille culturelle et sociale. Ainsi, au cœur des années 60, l’anarchisme réoccupe peu à peu le devant de la scène. Partout, après des décennies de silence, on redécouvre son histoire, on le dote de nouveaux symboles et on élargit le champ de sa critique.
L’échec des mouvements pacifistes et des révoltes de 68 a laissé un goût amer. Nombreux sont les révolutionnaires à vouloir reprendre alors la voie des armes. Partout des groupes se forment, passent à l’action : le Mouvement du 2 juin en Allemagne, le MIL en Espagne, les GARI en France ou les mystérieuses Angry Brigades au Royaume Uni font à nouveau trembler le vieux monde. Face aux répressions, beaucoup font le choix d’avancer masqués, de faire bloc.
Pourtant, alors que l’on croyait l’histoire terminée, les anarchistes vont une nouvelle fois sortir de la nuit. Au Chiapas d’abord, avec l’EZLN et le sous-commandant Marcos, dans les grandes mobilisations altermondialistes ensuite, avec le Black bloc qui met en échec le G7 de Seattle en 1999, ou au sein du mouvement Occupy, qui s’étend de New York jusqu’à Sydney, le souffle de l’anarchisme reparaît et inspire toutes les nouvelles formes de résistance et d’organisation.

Car de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes aux Communes libres du Rojava, du cortège de tête des manifestations à ses expressions les plus virtuelles et artistiques sur la toile, par delà la diversité de ses figures et de ses tactiques, l’anarchisme demeure aujourd’hui la critique dernière du capitalisme.