LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Revoir le débat avec Pierre Carles et Philippe Lespinasse (Un bergé et deux perchés à l’Élysée)
Vendredi 4 janvier, Pierre Carles et Philippe Lespinasse venaient nous présenter leur film sur Jean Lassalle, « Un bergé et deux perchés à l’Élysée » que nous projetons jusqu’au 26 février. Merci à Jamila Jendari et Nicolas Beirnaert pour la captation de ce moment. UN BERGÉ ET DEUX PERCHÉS À L’É...

GRÊLE : HALTE AUX MESURETTES, LE CHAOS CLIMATIQUE C'EST L'AFFAIRE DE TOUTE LA SOCIETE
a Gironde a été durement touchée par la grêle le 26 mai. Plusieurs milliers d’ha de vignes mais aussi de cultures maraîchères et de grandes cultures ont été ravagés. L’entraide collective spontanée s’est organisée dès la fin de semaine. Face à cette situation, la réponse du Ministè...

Interdiction du glyphosate : qu’a voté votre député-e ?
En catimini, à 2h00 du matin mardi 29 mai, une poignée de députés a rejeté l’interdiction du glyphosate, herbicide pourtant reconnu comme toxique pour l’environnement et classé comme « cancérigène probable » par l’Organisation Mondiale de la Santé. Emmanuel Macron s’était engagé à interdure d’ic...

PROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTI
SUR L’ÉCRAN DE LA SALLE 4, À PARTIR DU 4 JUILLETPROJECTION DES DESSINS RÉALISÉS PAR GIUSEPPE LIOTTIpour les storyboards des films de Matteo Garrone Né à Salerno le 23 juin 1978, Giuseppe Liotti est diplômé en Sciences de la communication. En 2001, il s’investit pendant un an dans une production ...

C'EST LA FÊTE DU CINÉMA
Du Dimanche 1er au Mercredi 4 JUILLET4 euros pour tout le monde à toutes les séances... Lire C'EST LA FÊTE DU CINÉMA...

LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA

Du 18/02/20 au 23/02/20

17e Rencontres cinématographiques
du Mardi 18 au Dimanche 23 FÉVRIER
organisées par Espaces Marx Aquitaine Bordeaux Gironde
, en partenariat avec les librairies La Machine à Lire, Krazy Kat et Comptines, le Musée d’Aquitaine, la radio La Clé des ondes et l’association Pucéart.
Programme complet disponible au cinéma à partir du 25 Janvier. Toutes les projections ont lieu à UTOPIA.

Mercredi 19 Février à 9h30, au Musée d’Aquitaine
Intervention de Malek Bensmaïl : Composer l’archive de demain

Jeudi 20 Février à 9h30, au Musée d’Aquitaine, conférence-échange avec Fanny Vincent et Christophe Prudhomme


  • Jeudi 20 Février 2020 à 20h15

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA


    en association avec le Collectif pour un contre-sommet de la Françafrique

    ATLANTIQUE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Il est des films qui marquent d’emblée la rétine et occupent l’esprit longtemps après l’avoir touchée. Atlantique est de ceux-là qui fait son effet puis chemine à pas feutrés vers une digestion lente de ce qu’il a distillé. La beauté pure d’une histoire d’amour, la puissance d’une fable politique, le trouble d’un conte peuplé de fantômes réunis en un seul geste, dirigé par un élan vital qui a valeur de signature. Le film de Mati Diop s’est bâti sur le temps et l’intimité d’un parcours. Il en por... (lire la suite)


  • Jeudi 20 Février 2020 à 14h15

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : Au secours, mon hôpital est en danger !


    en présence du réalisateur Nicolas Philibert
    en partenariat avec le Département Hygiène, Sécurité et Environnement de l’Université de Bordeaux
    Intervenants : Christophe Prudhomme, médecin urgentiste, porte-parole de l’Association des Médecins Urgentistes de France, Fanny Vincent, post-doctorante à l’INSERM-CERMES3, chercheuse associée au CENS-Université de Nantes, co-auteure de La Casse du siècle - À propos des réformes de l’hôpital public.

    BURNING OUT, dans le ventre de l'hôpital

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (cent mille salariés, dont vingt mille médecins) compte trois cents salles d’opération dans lesquelles sont réalisées trois cent trente-quatre mille interventions par an. Rien qu’à l’hôpital Saint-Louis, les quatorze salles du bloc opératoire accueillent quatre vingts patients chaque jour. De l’extraction de dents de sagesse à une reconstruction mammaire, de l’ablation d’une thyroïde à une amputation… : en salle de régulation, chirurgiens et anesthésistes ... (lire la suite)


  • Samedi 22 Février 2020 à 17h15

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : À travers le cinéma portugais


    en collaboration avec la radio La Clé des ondes. Intervenant : Jacques Lemière, enseignant-chercheur en sociologie et anthropologie à l’Université de Lille, spécialiste du cinéma portugais et auteur de plusieurs ouvrages et articles sur le sujet

    CENTRO HISTORICO

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Guimarães, ville du nord Portugal est investie par l’histoire de ce pays. On la désigne souvent comme le lieu de la fondation de l’identité portugaise au 10ème siècle. Son centre historique a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 2001. Puis la ville a été choisie comme capitale européenne de la culture en 2012. C’est à cette occasion que quatre réalisateurs européens ont été sollicités pour donner leur vision contemporaine de ce lieu historique. C’est ce qu’ils font dans ces quatre pe... (lire la suite)


  • Samedi 22 Février 2020 à 13h45

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : À travers le cinéma portugais


    en présence de Teresa Villaverde, la réalisatrice (sous réserve)
    en collaboration avec la radio La Clé des ondes. Intervenant : Jacques Lemière, enseignant-chercheur en sociologie et anthropologie à l’Université de Lille, spécialiste du cinéma portugais et auteur de plusieurs ouvrages et articles sur le sujet

    CONTRE TON COEUR

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    On commençait à avoir l’habitude d’attendre du cinéma portugais des films excentriques ou radicaux. Et voilà qu’une cinéaste arrive, en un portrait de famille déchirée par la crise, à trouver une issue bien plus lumineuse et étonnante. C’est une joie de retrouver Teresa Villaverde, auteure, entre autres, de deux films auréolés d’un certain prestige dans le circuit cinéphile (Os Mutantes en 1988, et Transe en 2006), qui ont fini par tomber un peu dans l’oubli, éclipsés par Pedro Costa dans le pan... (lire la suite)


  • Jeudi 20 Février 2020 à 17h

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : Au secours, mon hôpital est en danger !


    en présence du réalisateur Nicolas Philibert
    en partenariat avec le Département Hygiène, Sécurité et Environnement de l’Université de Bordeaux
    Intervenants : Christophe Prudhomme, médecin urgentiste, porte-parole de l’Association des Médecins Urgentistes de France, Fanny Vincent, post-doctorante à l’INSERM-CERMES3, chercheuse associée au CENS-Université de Nantes, co-auteure de La Casse du siècle - À propos des réformes de l’hôpital public.

    DE CHAQUE INSTANT

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Grâce à une qualité de regard qui est la marque des grands cinéastes, grâce à une attention de chaque instant (c’est le cas de le dire !) aux êtres, aux situations, aux lieux, chaque nouveau film de Nicolas Philibert est une aventure délicate qui nous conduit dans les coulisses de notre propre monde. Souvenez-vous de La Ville Louvre, Le Pays des sourds, La Moindre des choses, Être et avoir, La Maison de la radio : chacun est l’occasion d’un périple passionnant, d’un voyage en terre inconnue alor... (lire la suite)


  • Vendredi 21 Février 2020 à 20h15

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : Le cinéma palestinien ou la quête de la visibilité


    Intervenant : Sylvain Dreyer, Maître de conférences en littérature et cinéma à l’Université de Pau

    INTERVENTION DIVINE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    « Je suis fou parce que je t’aime »... dit le héros de ce film en guerre, qui pourrait aussi bien englober dans sa déclaration enflammée sa fiancée, son père sa mère, sa patrie, la Palestine et pourquoi pas... Israël... Vous avez compris, ce film-là n’est pas tiède, ce film-là est violent, mais d’une violence toute particulière : on peut y exploser à tout moment de rire, mais on réalise vite que ce rire vous laisse plus sûrement des bleus à l’âme que n’importe quel uppercut. Suleiman le pacifist... (lire la suite)


  • Dimanche 23 Février 2020 à 17h

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : Les cent trop courtes vies de Boris Vian


    Intervenants : Hervé Le Corre et Jean-Paul Chaumeil, écrivains, auteurs de romans noirs

    J’IRAI CRACHER SUR VOS TOMBES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    La société Sipro, qui avait acheté les droits d’adaptation à l’écran de son roman J’irai cracher sur vos tombes, a plusieurs fois mis en demeure Boris Vian de présenter le scénario qu’il était chargé d’écrire. Considéré par les producteurs comme un « scénario-bidon », le texte qu’il remet est remanié de façon à s’éloigner le plus possible du roman d’origine qui faisait de la maltraitance des femmes un outil de vengeance du meurtre d’un jeune Noir. Et en effet, la haine et la violence du personn... (lire la suite)


  • Mercredi 19 Février 2020 à 17h15

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : L’Algérie de Malek Bensmaïl


    En présence du réalisateur Malek Bensmaïl. Autre intervenant : Dragoss Ouedraogo, cinéaste, enseignant en anthropologie visuelle à l’Université Bordeaux Montaigne

    LA BATAILLE D’ALGER, UN FILM DANS L’HISTOIRE

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Du cœur de la Casbah d’Alger à Rome, de Paris aux États-Unis, en s’appuyant sur de nombreux témoignages et des archives exceptionnelles, le documentaire de Malek Bensmaïl revient en détail, soixante ans après, sur la genèse La Bataille d’Alger, réalisé en 1965 par l’italien Gillo Pontecorvo, un film qui suscita autant d’enthousiasme que de polémiques. Alors qu’en France le film de Pontecorvo sera interdit de fait jusqu’en 1971, sous la pression d’associations d’anciens combattants, de rapatriés... (lire la suite)


  • Mercredi 19 Février 2020 à 14h

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : L’Algérie de Malek Bensmaïl


    En présence du réalisateur Malek Bensmaïl. Autre intervenant : Dragoss Ouedraogo, cinéaste, enseignant en anthropologie visuelle à l’Université Bordeaux Montaigne

    LA CHINE EST ENCORE LOIN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Plus de cinquante ans après, Malek Bensmaïl revient dans ce village chaoui des Aurès, près de Ghassira, devenu « le berceau de la révolution algérienne », où un couple d’instituteurs français et un caïd algérien furent, le 1er novembre 1954, les premières victimes civiles d’une guerre de sept ans qui mènera à l’indépendance de l’Algérie. Durant tout une année de tournage, il y filme, au fil des saisons, ses habitants, son école et ses enfants.... (lire la suite)


  • Dimanche 23 Février 2020 à 15h

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : Les cent trop courtes vies de Boris Vian


    Intervenants : Hervé Le Corre et Jean-Paul Chaumeil, écrivains, auteurs de romans noirs

    LE CINÉMA DE BORIS VIAN

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    23 juin 1959. Boris Vian meurt d’une attaque cardiaque au début de la première projection de J’irai cracher sur vos tombes, au cinéma Le Marbeuf (Paris 8e). À partir de cette date, le film revient sur les expériences cinématographiques de Boris Vian, ses apparitions dans plusieurs films (extraits à l’appui), son amitié avec le cinéaste Pierre Kast ou ses nombreux projets de scénarios avortés. De l’après-guerre à l’aube des années 1960, des caves de Saint-Germain-des-Prés à son appartement de la ... (lire la suite)


  • Vendredi 21 Février 2020 à 16h

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : Le cinéma palestinien ou la quête de la visibilité


    Intervenant : Sylvain Dreyer, Maître de conférences en littérature et cinéma à l’Université de Pau

    LES DUPES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Les Dupes est une des toutes premières fictions arabes à aborder la question palestinienne. Adapté d’un roman de l’écrivain palestinien Ghassan Kanafani, assassiné par les Israéliens en 1972, le film retrace le destin de trois hommes réunis par un projet qui leur offre la possibilité d’échapper à une situation désespérante et leur apporte l’espoir d’un avenir meilleur. Nous sommes dans les années 1950, peu de temps après la Nakba, l’expulsion forcée de centaines de milliers de Palestiniens de ... (lire la suite)


  • Vendredi 21 Février 2020 à 14h

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : Le cinéma palestinien ou la quête de la visibilité


    Intervenant : Sylvain Dreyer, Maître de conférences en littérature et cinéma à l’Université de Pau

    OFF FRAME

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    En réponse à la remarque d’Elias Sanbar, « Pour ceux qui souffrent d’invisibilité, la caméra peut être leur arme », Off Frame, projeté dans de nombreux festivals partout dans le monde, raconte l’histoire d’un peuple luttant pour son émancipation en l’associant à la quête de sa propre représentation. Le film est en effet construit sur un ensemble d’extraits de films militants tournés par des réalisateurs palestiniens et étrangers (le plus connu étant Jean-Luc Godard) entre 1968 et 1982. Il reste... (lire la suite)


  • Mardi 18 Février 2020 à 17h30

    Soirée d’ouverture sur le Brésil

    Dans le cadre de LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA
    Projection suivie d’un échange avec la réalisatrice Anita Leandro

    PHOTOS D’IDENTIFICATION

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Réalisé et monté par Anita Leandro, Retratos de identificação (« Photos d’identification » en français, terme qui désigne les photographies prises par la police judiciaire) constitue une enquête autour d’images jusqu’alors enfouies dans les archives. Leur intérêt se mesure rapidement : en plus de consigner dans le grain de la photographie une image de ceux que l’Etat nommait « terroristes » parce qu’ils luttaient contre le régime militaire de la dictature en place au Brésil à partir de 1964, ell... (lire la suite)


  • Mercredi 19 Février 2020 à 20h30

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA


    en présence de la réalisatrice Fatima Sissani (sous réserve)

    Dans le cadre des AOC de l’égalité, Résistantes devait être projeté au cinéma L’Utopie de Sainte-Livrade le samedi 23 novembre dernier. Un groupe de pression, se disant représentant de Harkis, a contraint le cinéma à annuler la projection. Pour protester contre cet acte de censure inadmissible et en solidarité avec L’Utopie, les salles de l’association « Écrans 47 » ont décidé de programmer le film le même jour, le 4 février. Les Rencontres et Utopia s’associent à ce mouvement de refus de la censure en programmant aujourd’hui le bien nommé Résistantes.

    RÉSISTANTES

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Regard sur trois femmes engagées au côté du FLN contre la colonisation et dans la guerre d’indépendance algérienne. Elles connaîtront la clandestinité, la prison, la torture, l’hôpital psychiatrique. C’est au crépuscule de leur vie qu’elles choisissent de témoigner, après des décennies de silence. Avec clarté et pudeur, elles racontent l’Algérie coloniale, la ségrégation, le racisme, l’antisémitisme, la prison, la torture, les solidarités, la liberté et aussi la nature qui ressource, les paysage... (lire la suite)


  • Samedi 22 Février 2020 à 20h15

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA : À travers le cinéma portugais


    En avant-première, sortie en salle prévue en Avril
    en collaboration avec la radio La Clé des ondes. Intervenant : Jacques Lemière, enseignant-chercheur en sociologie et anthropologie à l’Université de Lille, spécialiste du cinéma portugais et auteur de plusieurs ouvrages et articles sur le sujet

    TECHNOBOSS

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Luis Rovisco, un directeur commercial excentrique, approche de la retraite. Il a la particularité de traverser en solitaire la vie et ses problèmes, avec un certain détachement et une certaine désinvolture. Il mène en apparence une existence un peu terne, monotone et empreinte de tristesse, mais il réussit à transformer cette banalité quotidienne grâce à son comportement fantaisiste, son goût pour le décalage poétique, à la façon du monsieur Hulot de Jacques Tati. Au cours de ses déplacements pr... (lire la suite)


  • Mardi 18 Février 2020 à 20h30

    LA CLASSE OUVRIÈRE C’EST PAS DU CINÉMA


    Présentation et échange avec Silvia Capanema, maîtresse de conférences en civilisation brésilienne à l’Université Paris 13

    WASTE LAND

    (ATTENTION ! Cette page est une archive !)

    Poubelle la vie ! Ça pourrait être le slogan de ce stupéfiant, bouleversant, enthousiasmant documentaire qui en une heure et demie, relativisera voire effacera vos petits tracas quotidiens. Pardonnez ce bon mot quelque peu moisi (pardon aussi à France 3, dont j’ai parodié le titre de la série télévisée célèbre mais minable qui fait honte à tout Marseillais disposant de plus de deux neurones, quand elles n’ont pas été trop détruites par le foot et le pastis), dû à une trop courte nuit et au rythm... (lire la suite)