LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Dernier Ciné trico'thé de la saison !
On se retrouve le samedi 1er juin dans le hall du cinéma après la séance - vers 16h - de L’ADIEU À LA NUIT, pour papoter, siroter un thé (sûrement glacé !) et tricoter !... Lire Dernier Ciné trico'thé de la saison !...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

Nouveautés Vidéo en Poche
Il y a du nouveau sur Vidéo en Poche ! Nous sommes très heureux de vous annoncer l’entrée au catalogue du film 120 battements par minute de Robin Campillo ainsi que de Jeanette, l’enfance de Jeanne d’Arc de Bruno Dumont. Le principe est toujours le même, venez avec votre clé USB ou votre dis...

Ciné-Jazz
Séance unique le jeudi 6 juin, à partir de 19h : apéritif musical sur la terrasse du cinéma avec le groupe Conjungo Jaleo et présentation de la programmation du Festival d'été Jazz à Junas.

En partenariat avec Jazz à Junas et Montpellier Cuba Solidarité

CUBA FELIZ

Karim DRIDI - documentaire France 2000 1h30mn VOSTF - avec Miguel Perez Morales dit «El Gallo», Pepin Vaillant, Mirta Gonzales, Candido Fabre, Anibal Avila, Alberto Pablo, Armandito Machado... Ecrit par Pascal Letellier et Karim Dridi.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

CUBA FELIZCuba, des papys chantant les chagrins d’amour et le temps qui passe, les pavés défoncés de La Havane et la musique qui déboule de chaque bario, de chaque cour, de chaque maison…
La comparaison avec Buena Vista Social Club s’arrête ici, et Cuba Feliz de Karim Dridi n’a rien d’un conte de fées. Ici, pas de producteur inspiré, pas d’enregistrement inespéré, pas de concert new-yorkais, les héros au visage tanné par le soleil et à la voix enrayée par trop de rhum et trop de fumée sont et resteront inconnus, anonymes. Ils ne révéleront un bout de leur histoire qu’à nous seuls, spectateurs, et cela en échange de rien : ni prospérité, ni contrat, ni tournée, juste ce bonheur de livrer, dans l’instant, face à la caméra, toute la force de la musique qu’ils ont en eux.
C’est un road-movie musical, une errance à travers le pays qui va nous balader aux sources des légendes musicales ; on croisera des enragés de la salsa, des rappeurs des quartiers pauvres, des chanteuses de boléros et des jazzmen talentueux et improvisateurs…

Sans autre objectif que ce désir d’une plongée dans la musique vécue au quotidien par ces gens de condition modeste, sans théorie et sans arrière pensée, Cuba Feliz a quelque chose de sincère et de profondément touchant… Et vous garderez longtemps, dans un coin de votre tête, l’image d’El Gallo, ce vieux bonhomme un peu triste qui marche sur la route, le jean élimé et la guitare au flanc, ce vieux monsieur digne qui se retrouve à la fin de ce drôle de voyage au point de départ, dans le port de la Havanne où les cargos, comme les rêves rouillés, vont et viennent…

Festivals
Jazz en Pic Saint-Loup (14 et 15 juin)
Jazz à Vauvert (5 et 6 juillet )
Jazz à Junas (17 au 20 juillet)