LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 6,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 47€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4€
Moins de 14 ans : 4€
(paiements uniquement en chèques et en espèces)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Ciné Trico'thé d'Octobre
On se retrouve le samedi 5 octobre dans le hall du cinéma après la séance - vers 15h45 - de Roubaix, une lumière, à 13h50 pour papoter, siroter un thé et tricoter !... Lire Ciné Trico'thé d'Octobre...

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

Dernier Ciné trico'thé de la saison !
On se retrouve le samedi 1er juin dans le hall du cinéma après la séance - vers 16h - de L’ADIEU À LA NUIT, pour papoter, siroter un thé (sûrement glacé !) et tricoter !... Lire Dernier Ciné trico'thé de la saison !...

Retirada

Également au programme - UN EXILIO : PELICULA FAMILIAR

Séance unique le lundi 3 juin 19h

VALE A PENHA SONAR

Stela Grisotti - documentaire Brésil 2003 1h14mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

VALE A PENHA SONARRêver en vaut la peine. C'est le titre de ce film documentaire qui retrace le parcours d'Apolonio de Carvalho et, à travers lui, d'une génération d'hommes et de femmes qui ont lutté pour leurs idéaux de liberté, de justice et de démocratie.
Apolonio de Carvalho est un Brésilien au destin hors du commun. Au début des années 1930, alors qu'il n'a pas 20 ans, il fonde un parti anti-fasciste. Après un séjour dans les geôles de la dictature militaire, il s'engage dans les Brigades internationales pour défendre la République espagnole. En 1942, après avoir fui le camps de concentration de Gurs, il s'engage dans la résistance française et participe, en tant que commandant des Forces Intérieurs françaises à la libération de Toulouse. De retour au Brésil, il est contraint de vivre dans la clandestinité après le coup d'État militaire de 1964 et finit exilé en France. En 1979, il rentre au Brésil à la faveur d'une loi d'amnistie et participe à la fondation du Parti des Travailleurs avec Lula da Silva, futur président de la République.
Figure emblématique de la politique brésilienne, son rôle aux côtés des républicains espagnols et des résistants français est moins connu. En 2003, deux ans avant sa mort, la réalisatrice Stela Grisotti a eu la chance de recueillir le témoignage d'Apolonio de Carvalho - et d'autres témoins comme Lucie Aubrac ou Serge Ravanel - pour nourrir le récit de la vie de ce héros idéaliste.