UTOPIA SAINTE BERNADETTE
5 avenue du Docteur Pezet, 34090 Montpellier (Tram 1 Saint Eloi)


INFOS PRATIQUES et TARIFS

LA GAZETTE UTOPIA (à télécharger au format PDF)
Où trouver la gazette (carte des dépôts)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

SÉANCES BÉBÉS
Les séances “bébé” sont des séances où les parents peuvent venir avec leur nouveaux nés. Et déguster un film pendant qu’ils roupillent dans leurs bras. Les séances sont évidemment ouvertes à tous les spectateurs, il suffit de savoir qu’il peut arriver qu’un bébé fasse du bruit en suçant son pouc...

À LA VIE À LA MORT
Quelle joie de se retrouver sous les étoiles hier à Berat, en Haute-Garonne!Expo, rencontre et ciné avec Nevada. Quel bonheur.Déjà 200 personnes pour les prémisses d’un nouveau lieu vivant et pluridisciplinaire co animé par les habitants. Ce sont les premières festivités de l’été d’Utopia et du ...

Loi « sécurité globale » : « un outil pour permettre aux forces de l’ordre de cacher leurs dérapages »
Lu dans le journal Le Monde https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/11/05/loi-securite-globale-un-outil-pour-permettre-aux-forces-de-l-ordre-de-cacher-leurs-derapages_6058574_1653578.htmlJournalistes indépendants, collectifs, associations et syndicats se mobilisent contre un texte qu’...

LE CIEL EST À VOUS

Jean GRÉMILLON - France 1944 1h48mn - avec Madeleine Renaud, Charles Vanel, Anne Vandène, Jean Debucourt... Scénario d’Albert Valentin et Charles Spaak.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE CIEL EST À VOUSDe l’avis quasi-général, Le Ciel est à vous est le plus grand film français réalisé sous l’Occupation, avec Le Corbeau de Clouzot, qui est dans l’esprit et le contenu son exact opposé. À la noirceur misanthrope de Clouzot, Grémillon oppose sa foi en l’humanité, son éloge de la passion, de l’artisanat, de l’obstination… et de l’amour, en l’occurrence conjugal ! Absurdement soupçonné de pétainisme sous prétexte qu’il magnifiait une famille travailleuse et supposée modèle, Le Ciel est à vous est en fait un grand film féministe avant la lettre, tranquillement subversif dans la France des années 40. Pour reprendre les mots de Geneviève Sellier, autrice du livre de référence sur le cinéaste (Jean Grémillon, le cinéma est à vous, Éd. Klincksieck) : « Ce que dit Le Ciel est à vous, c’est qu’une femme intelligente et douée ne peut pas s’accomplir seulement dans le mariage et la maternité, et c’est exactement le contraire de ce que dit à l’époque le régime de Vichy et l’idéologie dominante, y compris chez les gens de gauche. »



Propriétaires d’un garage dans une petite ville des Landes, Pierre et Thérèse Gauthier sont expulsés pour laisser la place à un terrain d’aviation. Ils s’installent sans rechigner dans un bourg du voisinage mais ils ne savent pas encore que le virus de l’aviation va bouleverser leur vie. C’est d’abord le mari qui, en cachette de son épouse partie en éclaireuse prendre la gérance d’un grand garage de Limoges, se met à donner des baptêmes de l’air – il a une certaine expérience, il fut le mécanicien de Guynemer ! –. Il se fait engueuler d’importance quand elle découvre la chose… Mais lorsque Thérèse monte elle-même en avion, elle est aussitôt conquise et c’est elle désormais qui va se consacrer corps et âme à la passion du pilotage, enchaînant les parcours hors normes, volant après les records, n’hésitant pas à risquer beaucoup, avec l’appui indéfectible de son époux admiratif.

Madeleine Renaud – actrice fétiche de Grémillon qui tourna quatre films avec elle – et Charles Vanel sont formidables, on suit leur parcours avec un sentiment d’exaltation rare.