MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif). PASS CAMPUS : 3,50 euros. Paiement CB, Chèque ou Espèces.

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LA GAZETTE UTOPIA DU 3 NOVEMBRE AU 14 DÉCEMBRE 2021 ( À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA DU 3 NOVEMBRE AU 14 DÉCEMBRE 2021 ( À TÉLÉCHARGER)...

LA GAZETTE UTOPIA DU 22 SEPTEMBRE AU 2 NOVEMBRE 2021 ( À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA DU 22 SEPTEMBRE AU 2 NOVEMBRE 2021 ( À TÉLÉCHARGER)...

LA GAZETTE UTOPIA DU 18 AOÛT AU 21 SEPTEMBRE ( À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LA GAZETTE UTOPIA DU 18 AOÛT AU 21 SEPTEMBRE ( À TÉLÉCHARGER)...

LA NOUVELLE GAZETTE UTOPIA DU 7 JUILLET AU 3 AOÛT ( À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LA NOUVELLE GAZETTE UTOPIA DU 7 JUILLET AU 3 AOÛT ( À TÉLÉCHARGER)...

Cher public,

Depuis le jeudi 30 septembre 2021, le

passe sanitaire

est désormais étendu aux mineurs âgés de

12 ans et 2 mois

. Comme pour les adultes, il est désormais indispensable pour assister aux séances. Merci de penser à vous munir de vos documents et les présenter à l’entrée du cinéma.

Le port du masque demeure obligatoire à partir de 11 ans (et conseillé dès 6 ans) dans l'enceinte du cinéma, durant vos déplacements et surtout pendant les séances. Nous avons toujours respecté avec vous le protocole sanitaire alors continuons !

Courage, confiance & fraternité


[ANY DAY NOW]
[FRIDA,VIVA LA VIDA]
[MADRES PARALELAS]
[LINGUI]
[LA PIECE RAPPORTEE]

(télécharger la grille de la semaine en pdf)


Avant-première précédée d'un petit-déjeuner en musique suivie d'une rencontre avec le réalisateur norvégien Hans Lukas Hansen et le luthier allemand Gaspar Borchardt. Dimanche 12 décembre à 11h15 à Utopia Saint-Ouen ( ouverture des portes à 10h45 )

LA SYMPHONIE DES ARBRES

(The Quest for Tonewood) Hans Lukas HANSEN - documentaire Norvège 2020 1h22mn VOSTF - avec la participation de Gaspar Borchardt, Sybille Fehr Borchardt, Janine Janssen, Bojan Tomic...

Du 12/12/21 au 03/01/22

LA SYMPHONIE DES ARBRES« Bien que La Symphonie des arbres appartienne à la catégorie documentaire, il est très original du fait qu’il ne cherche pas à tout montrer du métier de luthier. Il ne satisfera donc peut-être pas la curiosité des gens qui voudraient savoir en quoi consiste exactement ce métier, mais en revanche, il comblera sûrement les amateurs de films d’aventure. Car c’est bien dans une aventure qu’il nous entraîne. Celle d’un homme qui, pour concrétiser son rêve de fabriquer un violon capable de rivaliser avec un Stradivarius ou un Guarnerius, ne va reculer devant rien. Ni de mettre son équilibre mental en jeu, ni de prendre des risques physiques, ni éventuellement de mettre à mal les finances de son atelier. En fait La Symphonie des arbres est une histoire qui, toute vraie soit-elle, relève d’une sorte de quête du Graal, une histoire initiatique et hypnotique. » Ralph Dumonteil, maître luthier
« Le film raconte une véritable chasse aux trésors car les érables multicentenaires ne sont pas légion en Europe. Suivre Gaspar Borchardt dans ses pérégrinations fait découvrir des régions et des jolies forêts. Même si la perfection d’un violon ne dépend pas que de la seule qualité du bois, c’est touchant de voir avec quelle pugnacité ce luthier recherche le bois parfait. Le trouvera-t-il ? Le film tient du conte. » Bilal Alnemr, prodige syrien du violon

La Symphonie des arbres est un parfait antidote à notre course au tout tout de suite, cette tyrannie du J+1 qui entraîne les consommateurs d’aujourd’hui à vouloir concrétiser dès le lendemain leur désir d’un objet grâce aux services de transport d’une grande firme américaine de vente sur internet. Ici il est question d’un métier multicentenaire qui ne concrétise les désirs de ses pratiquants – donc de leurs clients – que plusieurs mois plus tard. Ce métier, c’est luthier et le réalisateur norvégien Hans Lukas Hansen brosse le portrait de l’un des plus fous d’entre eux, l’allemand Gaspar Borchardt. L’homme, après y avoir fait ses études, a décidé de s’installer dans la ville qui fait rêver tous ses collègues : Crémone, cette magnifique cité italienne qui a vu grandir un certain Antonio Stradivari. Un peu comme si un rocker s’installait à Memphis, un sculpteur à Rome, ou un bourreau au Texas. Un homme qui, dans l’atelier où il travaille avec son épouse, tente l’impossible : améliorer après plus de deux siècles la perfection de son métier. C’est ainsi qu’il se voit confier la réalisation d’un violon d’exception pour la concertiste internationale Janine Jansen.
Les amateurs de musique classique seront évidemment fascinés. Mais les néophytes se laisseront eux aussi happer par le film, qui montre Gaspar Borchardt, dont le physique est pourtant assez éloigné de celui du Harrison Ford de la grande époque, s’embarquer dans une aventure digne de celles du célèbre Docteur Indiana Jones. Voilà notre luthier qui s’enfonce au cœur des forêts bosniaques, toujours claffies de bombes antipersonnelles et mises en coupe réglée par les mafias locales fort peu hospitalières. Mais le jeu en vaut la chandelle : c’est là et uniquement là que se cache l’érable multicentenaire dont le bois pourra servir à fabriquer le violon parfait. C’est pourquoi Gaspar, au mépris du danger, tapote un à un les érables avant de savoir celui qui sera le bon .
A mi-chemin entre le portrait d’un artisan / artiste hors normes et le film d’aventure, La Symphonie des arbres, c’est notre petit cadeau de Noël !