MON C.E. ROULE POUR UTOPIA

METTEZ VOTRE PUB
DANS LA GAZETTE !


NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Groupe ( >30p.) : 3€
TARIF étudiants, lycéens, collégiens, demandeurs d'emploi, bénéficiaires du RSA : 4€ (sur présentation d'un justificatif)

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

LE PROGRAMME UTOPIA 299 - DU 30 SEPTEMBRE AU 10 NOVEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LE PROGRAMME UTOPIA 299 - DU 30 SEPTEMBRE AU 10 NOVEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)...

LE PROGRAMME UTOPIA 298 - DU 19 AOÛT AU 29 SEPTEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)
  ... Lire LE PROGRAMME UTOPIA 298 - DU 19 AOÛT AU 29 SEPTEMBRE 2020 (À TÉLÉCHARGER)...

FERMETURE ESTIVALE
FERMETURE.jpg, août 2020 ... Lire FERMETURE ESTIVALE...

EN ATTENDANT LA VERSION PAPIER LE PROGRAMME DE RÉOUVERTURE - DU 1ER JUILLET AU 4 AOÛT 2020
UTOPIA-297 ... Lire EN ATTENDANT LA VERSION PAPIER LE PROGRAMME DE RÉOUVERTURE - DU 1ER JUILLET AU 4 AOÛT 2020...

Couvre-feu : toutes les séances de 20h30 sont annulées, nous faisons en sorte que les séances de 18h30/45 vous laissent le temps de rentrer chez vous avant les 12 coups du couvre-feu à 21h (modification ou suppression des bandes-annonce, lancement des films sans retard). Le port du masque est obligatoire dans tout le cinéma et également pendant la séance (en cas d'oubli, vous aurez la possibilité d'acheter un masque jetable en caisse pour 50 cts). Le principe de distanciation un fauteuil sur deux est toujours en vigueur (les groupes peuvent se mettre côte à côte, en laissant un fauteuil de part et d’autre).

LES VITELLONI

(I Vitelloni) Federico FELLINI - Italie 1953 1h43mn VOSTF - avec Franco Interlenghi, Alberto Sordi, Franco Fabrizi, Leopoldo Trieste, Riccardo Fellini... Scénario de Fellini, Ennio Flaiano et Tullio Pinelli.

Du 01/10/20 au 10/11/20

LES VITELLONI« Les Inutiles » disait le titre français tombé en désuétude… C’est bien de cela qu’il s’agit dans ce film drôlement triste ou tristement drôle qui fut le premier grand succès de Fellini.
Une petite bande de ce qu’on appelait pas encore des glandeurs, dans une station balnéaire tristounette de la côte adriatique… Ils ont entre 25 et 30 ans, ils se conduisent comme des adolescents attardés et plusieurs vivent sans trop de scrupules aux crochets de leurs parents.
Fausto, le piètre leader du groupe, a mis enceinte Sandra, la sœur de Moraldo, le plus jeune de ses acolytes. Courage, fuyons, se dit-il… mais son père, qui a des principes, l’oblige à épouser la jeune fille. Noces bâclées, voyage de noces à Rome expédié, Fausto est de retour sur son territoire familier, et son beau-père lui trouve un boulot de vendeur dans un magasin d’objets de piété…

Autour de cette histoire centrale, on suit les pauvres péripéties qui sont censées occuper la vie de ses copains : des petites aventures, des petits désirs pour tromper l’ennui, pour se dire qu’on est vivant…
La fable est amère, voire désespérée, mais elle est empreinte d’une douceur typiquement italienne, d’un humour follement élégant.