LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séances sur fond gris : 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

CINÉMA UTOPIA BORDEROUGE : ouverture le mercredi 12 juin
Jouez hautbois, résonnez musettes ! L’autorisation d’ouverture tant attendue est enfin arrivée. On brique les projecteurs, l’association Domino donne un coup de râteau dans le jardin, le mûrier exulte… et nous donc ! Attention ! ne vous trompez pas, ce mois-ci except...

Borderouge : L'attente et le désir…
Borderougeoises, Borderougeois !… Habitants des quartiers et petites villes alentours, Tournefeuillus en vadrouille… pardonnez nous ! Nous nous couvrons la tête de cendres, nous nous flagellons, nous nous mortifions, nous revêtons le cilice, dépités d’avoir dû annuler projections et ...

Contre temps : le ciné Borderouge ouvrira plus tard que prévu !
Nous en sommes tout désappointés, mais la Commission de Sécurité qui s’est réunie le 4 avril a demandé des compléments de dossier concernant les quelques modifications apportées au permis de construire… Nos architectes et bureau d’étude transmettent les pièces demandées cette semaine, mais la no...

Osez Le Féminisme ! Appel à contribution
Pendant le mois de mars Utopia et l’association Osez Le Féminisme Toulouse s’associent pour organiser une collecte de produits d’hygiène intime pour les femmes en situation de précarité.Les violences économiques contre les femmes les fragilisent. Trop souvent, les femmes migrantes ou SDF sont in...



  • AD ASTRA

    C'est l'un des rares films américains qu'on attend avec impatience en cette rentrée – pour être précis et sauf surprises ou autres pépites qu'on ne verrait pas venir : l'un des trois films américains qu'on attend. Les deux autres, vus et beaucoup aimés lors du Festival de Cannes, ne sortiront qu'en décembre : Une vie cachée, le nouveau film de Terrence Malick, et The Lighthouse, du beaucoup moins connu Robert Eggers. Le troisième sera donc le premier à arriver sur nos écrans – chez nous ce sera ... (lire la suite)

  • ALICE ET LE MAIRE

    On ne prétendra pas que la légendaire pusillanimité du cinéma français à l’égard de la représentation de la chose politique ait disparu. Du moins la trouve-t-on désormais écornée, de loin en loin, par d’excellents films. Le meilleur exemple reste, à cet égard, L’Exercice de l’Etat (2011) de Pierre Schoeller. On lui adjoint sine die Alice et le maire de Nicolas Pariser, qui partage avec lui, sans jamais verser dans la naïveté, une vraie croyance dans le monde qu’il filme, ainsi qu’une bienfaisant... (lire la suite)

  • ATLANTIQUE

    Il est des films qui marquent d’emblée la rétine et occupent l’esprit longtemps après l’avoir touchée. Atlantique est de ceux-là qui fait son effet puis chemine à pas feutrés vers une digestion lente de ce qu’il a distillé. La beauté pure d’une histoire d’amour, la puissance d’une fable politique, le trouble d’un conte peuplé de fantômes réunis en un seul geste, dirigé par un élan vital qui a valeur de signature. Le film de Mati Diop s’est bâti sur le temps et l’intimité d’un parcours. Il en por... (lire la suite)

  • BILLY ELLIOT

    Billy Elliot est un conte de fées qui va vous emballer en trois coups de cuiller à pot, une histoire comme un pied-de-nez aux préjugés, un hymne à la volonté, mais attention, pas n'importe laquelle, celle qui se met au service de la poésie et des rêves. Dans une petite maisonnette en briques bien collée à une autre petite maisonnette en briques, habitent Billy et sa famille… Son père est mineur, son grand frère est mineur et la grande grève des gueules noires (nous sommes en 1984 et ça s'agit... (lire la suite)

  • BLADE RUNNER

    Ceci est donc la version définitive de Blade Runner, peaufinée en 2007 par Ridley Scott, et présentée pour la première fois en copie numérique. Il faut rappeler que le film avait été modifié au dernier moment à l’époque de sa sortie, en 1982, par crainte de trop bousculer les petites habitudes des spectateurs américains. Scott avait donc ajouté la voix off de Harrison Ford qui explicitait les méandres de l'intrigue, ainsi qu'un dénouement qui imposait une improbable happy end. Escamotée la voix ... (lire la suite)

  • BONJOUR LE MONDE

    Dans un paysage d’eaux et de forêts, dix espèces animales naissent, grandissent et s’observent. Chacune d’elles poursuit un rêve. Sous l’eau, le minuscule brochet veut devenir colossal et la jeune libellule apprend à combattre. Quant à la salamandre, elle aimerait sortir de l’eau pour découvrir le monde de l’air ! Sur les rives, dans la magie du soir, un jeune castor rêve de construire le monde à son idée. Dans les hauteurs des arbres, un hibou s’envole et croise une chauve-souris qui aime la m... (lire la suite)

  • CHAMBRE 212

    À l'ombre protectrice et revendiquée de Woody Allen, Ingmar Bergman et Bertrand Blier, Christophe Honoré nous offre un merveilleux divertissement, léger et profond à la fois, qui est aussi une déclaration d'amour au cinéma, art magique par la grâce duquel tout est possible pour peu que l'on abandonne, ne serait-ce que brièvement, notre désespérante exigence de rationalité. Quel bonheur de croire, une heure trente durant, qu'il serait possible de revenir en arrière et changer le cours des choses,... (lire la suite)

  • DEVISES CITOYENNES

    Vous aimez voir l’épargne investie dans les entreprises locales plutôt que dans la spéculation sur le cours du pétrole ou sur la disparition d’une espèce animale. Vous préférez les conversations avec votre libraire du coin plutôt qu’avec le SAV d’Amazon.Vous avez plus d’affinités avec les kiwis de votre maraîcher local qu’avec les kiwis néo-zélandais, même s’ils sont bons… Adopter une monnaie locale, c’est tout ça à la fois : ça favorise une consommation locale et responsable, ça participe à une... (lire la suite)

  • Grande fête de LA MÉNAGERIE

    EXPOSITION « LES MACHINES OPTIQUES » dans le hall du ciné du 2 au 9 octobre. Quitte à perdre les pédales, la Ménagerie propose une série de machines inspirées du pré-cinéma : phénakistiscopes et praxinoscope revus à grande échelle pour le plaisir des petits et des grands. Venez les essayer ! ATELIERS : Projection du court-métrage BOLÉRO PAPRIKA suivi d'un atelier à 14h : atelier musical pour les enfants à partir de 9 ans, tarif unique 10 euros, places limitées à 30 enfants et disponible... (lire la suite)

  • JACOB ET LES CHIENS QUI PARLENT

    Des camaïeux de rouge et ocre, des déclinaisons de sépias… Voilà un dessin animé de haute volée ! Une véritable immersion dans un monde bigarré à l’autre bout de l’Europe, en Lettonie. Drôle, inventive, intelligente, cette fable écologique bien de notre époque s'engage pour une planète meilleure, le plaisir et la richesse de la différence. C’est un moment de pur bonheur à partager entre petits et grands. Jacob semble investi d’un étrange pouvoir. Quand il dessine les choses, parfois elles ad... (lire la suite)

  • JOUR DE FÊTE

    Il y a des bonheurs de cinéma que l'on n'a pas le droit de garder pour soi, c'est comme ça. Il y a de ces films, pas si nombreux, qui, à condition qu'on les découvre au cinéma, dans le noir, sur grand écran, entouré de la foule frémissante, vous prennent fermement par la main et ne vous oublient plus jamais. Et c'est sans doute au nom de cette simple évidence que, périodiquement, dans une version ou une autre, une qu'on croyait perdue, une qu'on a nettoyée, une qui a l'imprimatur de tel ou tel i... (lire la suite)

  • K CONTRAIRE

    On dirait des lycéens rigolards qui se succèdent sur la scène d'un atelier de théâtre. Chacun son texte, chacun son style, les critiques qui fusent aussi vite que les rires… Sauf que ces grands gosses sont en prison. Ulysse, 25 ans, est à la veille de sortir et répare activement son retour à la vie normale. Et de fait, en liberté conditionnelle, sa réinsertion doit se faire sur les chapeaux de roues. Sortir, reprendre pied dans le monde extérieur, signer son contrat de travail – et se mettre à b... (lire la suite)

  • L'HOMME QUI PLANTAIT DES ARBRES

    Ceci est une grande histoire. Ceci est une grande et belle et bonne histoire. Pour donner à penser, pour donner à rêver, pour donner des raisons de croire en l'homme, en l'homme seul qui peut déplacer des montagnes pourvu qu'il ait une petite cuiller et beaucoup d'obstination (rappelez-vous la "légende de Yu Kong"). Une histoire où les petits jours mis bout à bout finissent par faire un grand destin, pourvu qu'un grand désir les porte, pourvu qu'un grand rêve généreux en soit le moteur. L'Hom... (lire la suite)

  • L’HYPOTHÈSE DU MOKÉLÉ-MBEMBÉ

    Au Sud-Est du Cameroun, un homme arpente la jungle et les berges boueuses des rivières depuis plusieurs années à la recherche d’un animal inconnu de la zoologie : le Mokélé-Mbembé. Les pygmées que l’explorateur rencontre au cours de ses expéditions décrivent cet animal comme une sorte de rhinocéros à queue de crocodile et à tête de serpent. Certains affirment l’avoir déjà rencontré près de la rivière. Animal mythologique ou animal réel ? L’explorateur est depuis longtemps convaincu de l’existenc... (lire la suite)

  • LE TRAÎTRE

    Scénario d'une précision fascinante, mise en scène impressionnante de sobriété : Marco Bellochio signe une fresque magistrale de maîtrise et de lucidité sur la mafia sicilienne en dressant le portrait de l'un de ses plus célèbres repentis, qui témoigna lors du procès fleuve de Palerme dans les années 80. Le comédien Pierfrancesco Savino est exceptionnel et parvient à donner une réelle épaisseur à son personnage, « ni un héros ni un monstre », selon les mots de Bellocchio. Au début des années ... (lire la suite)

  • LES FLEURS AMÈRES

    Pitié, ne pensez pas une seconde que ce formidable et lumineux premier film – qui a d'ailleurs été récompensé d'un Magritte bien mérité (l'équivalent belge des César) – est un énième pensum misérabiliste sur la prostitution des jeunes femmes migrantes. Les Fleurs amères, au titre triste et poétique, est avant tout le splendide portrait de femmes qui construisent une solidarité, une véritable sororité dans l'adversité. Lina ne vient pas d'un pays en guerre duquel la fuite est une nécessité vitale... (lire la suite)

  • Les Zooms Verts

    Aquí y allí (Ici et là-bas) Emma Farinas France 2019 15 min C'est une histoire d’amour, celle de Lucía et Jordi, deux jeunes Espagnols qui s’aiment dans la Barcelone des années 1930. Sous forme épistolaire, ils se remémorent cette époque heureuse alors que Jordi fuit les bombardements de la guerre civile et tente de rejoindre la frontière. Lucia, déjà en France, relate quant à elle sa quête désespérée pour retrouver Jordi. Le partage des eaux Alexandre Lesbats France 2017 35 min Douchan... (lire la suite)

  • MAISON SUCRÉE, JARDIN SALÉ

    Douce rêverie de Kirsten Lepore narre les aventures d'un chou à la crème qui rêve de prendre le large. Il construit une barque en sucre qui prend bientôt l'eau. Echoué sur une île, il découvre un monde inconnu, peuplé de légumes accueillants… Limaçon et caricoles de Gwendoline Gamboa et Sylvia Szkiladz met en scène un petit limaçon craquant qui rêve de devenir un escargot, pour pouvoir transporter sa maison sur son dos. Il se fabrique une coquille de fortune… La Maison de David Buob est le fil... (lire la suite)

  • MATTHIAS & MAXIME

    Xavier Dolan est rentré au pays ! Après son film français Juste la fin du monde et l’américain Ma vie avec John F. Donovan, l’ex-jeune prodige (il vient d’avoir trente ans) revient au Québec et ça lui va très bien. On a eu peur de l’avoir définitivement perdu avec sa superproduction hollywoodienne qui l’avait emmené loin de ses repères habituels. Matthias & Maxime nous rassure tout de suite, dès la première scène menée tambour battant : une soirée entre copains où les bons mots fusent, où le mon... (lire la suite)

  • PAPICHA

    « Papicha », c’est le petit nom charmant que l’on donne aux jeunes algéroises drôles, jolies, libérées. C’est aussi désormais un film sur le courage, celui d’un pays, d’un peuple, d’une jeunesse qui ne demande qu’à exulter, qui refuse de céder aux injonctions de la peur, à celles de bras armés tout puissants. Il est donc question dans Papicha de résistance vivifiante, de pulsions joyeuses, d’insoumission. Le film nous immerge dans la décennie noire des années 90 : tandis que les étudiants du pay... (lire la suite)

  • RIQUET, LE SONGE DE NAUROUZE

    Après le formidable documentaire qui nous (et vous) avait tellement emballé (disponible en Vidéo en Poche), Jean Périssé remet sur l'établi la « geste » de Monsieur Riquet. Cette fois, c'est une fiction, une reconstitution historique en bonne et due forme, à la fois intimiste et épique, qu'il nous a tricotée. Nous sommes en 1673, en Languedoc. Tandis qu’au Nord on construit Versailles, le creusement du Canal du Midi est à son mi-parcours. Baron de Bonrepos, fermier des gabelles de Languedoc, ... (lire la suite)

  • SHAUN LE MOUTON, la ferme contre-attaque

    Est-il encore besoin de présenter Shaun, le mouton à tête noire le plus célèbre du cheptel britannique, la star jamais détrônée des Studios Aardman (après Wallace et Gromit), le plus malin, le plus drôle et le plus attachant spécimen à quatre pattes que le monde du cinéma d'animation, pourtant largement saturé en bestioles à plumes et à poils, ait jamais connu ? Shaun the sheep : le Jeremy Corbyn de la basse-court, l'Indiana Jones de la grange à foin, à la fois Sherlock Holmes et Dr Watson, sp... (lire la suite)

  • SORRY WE MISSED YOU

    Si Bourdieu considérait la sociologie comme un sport de combat, il est indéniable que Ken Loch utilise le cinéma comme une arme de poing. Levé, le poing, c'est bien le moins qu'il puisse faire pour, dit-il « défier le récit des puissants », documenter à hauteur d'hommes et de femmes l'histoire des violences faites à la classe ouvrière depuis la fin du xxe siècle. Ken Loach, c'est quarante-cinq ans passés derrière la caméra, à raconter les effets dévastateurs du libéralisme sur la société. Il nou... (lire la suite)

  • TOUT EST POSSIBLE : the biggest little farm

    C'est sans conteste un documentaire mais il faut vraiment se le répéter pour s'en convaincre pendant la projection : on est en plein cœur d’une action tendue, palpitante, un vrai film d'aventure ! La puissance de ce film tient à l’art de la narration, le réalisateur est un véritable conteur de sa propre vie. Il y parsème une juste dose de suspense, d’émotions sans jamais qu’elles ne débordent. S’il partage une part intime, il le fait avec une telle dignité et une telle classe que rien n’est pesa... (lire la suite)

  • TROIS JOURS ET UNE VIE

    Tout débute fin décembre 1999. Le récit est précisément situé et ce n'est pas pour rien, on ne vous dit que ça, votre mémoire fera le reste… Tout débute et se conclura à Olloy, un petit village des Ardennes belges, à l’orée d’une forêt goulue et oppressante comme les raisons d'un mensonge. Ici on tourne vite en rond, impossible de ne pas connaître ses voisins, ni d’échapper aux querelles de clocher. Dans cette bourgade tranquille, tout se sait, tout se commente. Tant et si bien qu’il est inutile... (lire la suite)

  • TU MÉRITES UN AMOUR

    « Tu mérites un amour qui balaierait les mensonges et t’apporterait le rêve, le café et la poésie… » Poème de Frida Kahlo Il y a douze ans, en 2007, une actrice débutante nous mettait une énorme claque. À 20 ans, elle explosait dans La Graine et le mulet d'Abdellatif Kechiche, en jeune femme prête à tout pour aider son père adoptif, ouvrier marseillais fatigué, décidé à monter un restaurant dans un vieux bateau. Elle crevait l'écran par son jeu instinctif, qui lui valut un prix à Venise et le... (lire la suite)