LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS APPELER

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Première séance à 4,5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

On n'est jamais à l'abri du meilleur… Le projet Utopia Cinéma Durable continue ! 400% son objectif initial déjà atteint, 80 000€ ! Mazette ! Une fin d'année sur les chapeaux de roue !
Drôle d’année que 2020… Nous vous souhaitons une très belle année 2021, qu’elle soit meilleure et moins confinée que la précédente, qu’elle vous apporte la santé, la réalisation de vos projets. Il nous revient à tous de bâtir des alternatives solidaires, durables, respectueuses de l’humain et de nat...

Comme un cadeau de Noël à la planète ! Vous êtes-là ! Attention J-1 : il ne tient qu'à vous…
Lors de nos permanences, dans nos halls, sur les réseaux, il n'y a pas à dire vous êtes-là !Même sur Ulule : vous êtes-là ! sur https://fr.ulule.com/utopia-pont-sainte-marie/Par solidarité, pour soutenir un projet légitime, pour faire votre part ! WE DO OUR PART ! Parce qu'on ne peut pas laisser les...

Gébé, on arrête tout, on réfléchit / L'AN 01
Si, après avoir vidé votre PEL pour aider Utopia à concrétiser le projet de cinéma du futur à Pont Sainte Marie, il vous reste 3 sous d’épargne à dilapider dans la joie et la bonne humeur…On était très heureux de recevoir Pierre Carles à Utopia Borderouge, pendant le dernier festival du film gro...

lu dans BOX-OFFICE PRO : "Vers Troyes, Utopia fait appel au financement citoyen"
Le réseau indépendant, qui a obtenu le permis de construire le 19 octobre, a lancé une vaste campagne de financement participatif pour son projet de cinéma à Pont-Sainte-Marie, dans l’Aube.« Il est temps que le cinéma passe au vert ! » Déterminée, Anne Faucon a décidé de franchir une nouvelle ét...

BOÎTE NOIRE

Yann GOZLAN - France 2021 2h10mn - avec Pierre Ninet, Lou de Laâge, André Dussolier, Sébastien Pouderoux... Scénario de Yann Gozlan, Nicolas Bouvier et Jérémie Guez.

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

BOÎTE NOIREC’est un film de genre efficacement redoutable, haletant, ultra documenté qui, porté par une mise en scène rigoureuse et une interprétation au cordeau ne laisse place ni aux débordements émotionnels, ni aux approximations scénaristiques. Un film d’enquête mené tambour battant qui nous plonge dans l’univers fascinant de l’aéronautique et décortique avec une précision quasi chirurgicale les enjeux économiques et déontologiques des dernières avancées technologiques. Machine et Homme, homme et machine : une histoire aussi complexe et ancienne que le rêve d’Icare.
Que s’est-il passé à bord du vol Dubaï-Paris avant son crash dans le massif alpin ? Technicien au BEA (le bureau d’enquêtes et d’analyses), organisme chargé d’enquêter sur les incidents et accidents de l’aviation civile, Mathieu Vasseur est propulsé enquêteur en chef sur une catastrophe aérienne sans précédent. Erreur de pilotage ? Défaillance technique ? Acte terroriste ? Toutes les pistes sont à envisager et seule l’analyse minutieuse de boîtes noires, enregistrant à la fois les paramètres techniques du vol et tous les bruits et échanges dans le cockpit, pourra livrer la vérité. Doté d’une hypersensibilité acoustique, Mathieu est un taiseux, un bosseur acharné dont la rigueur frôle parfois une certaine forme de psychorigidité. C’est un garçon discret qui n’aime ni les mondanités, ni les conversations inutiles, une sorte de rat de laboratoire précis, concis, méticuleux, plus à l’aise avec un clavier d’ordinateur qu’avec une coupe de champagne.

Comme vous l’imaginez, son enquête va révéler des failles, s’immiscer dans les incohérences et lever le voile sur quelques dossiers qui devaient rester ultra confidentiels. Pour coller au plus près de l’authenticité, le réalisateur a cherché à entrer dans ce microcosme et a rencontré différents acteurs de ce milieu (pilotes, ingénieurs, enquêteurs, etc.) : « Nourri de ces rencontres et discussions, j’ai eu le désir d’écrire une histoire qui relaterait une enquête complexe sur un crash. Même si je me suis inspiré de cas réels, je ne souhaitais pas faire un simple documentaire ni reconstituer une catastrophe aérienne qui aurait eu lieu. Mon ambition était plutôt d’évoquer les nouvelles problématiques qui sont sur le point de bouleverser l’aviation civile : à savoir l’assistance au pilotage généralisée et l’automatisation progressive des cockpits grâce à l’intelligence artificielle. »