LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

30237
Et voilà, Vidéo en Poche c’est fini, le compteur s’arrête à 30237 copies vendues sans DRM sur clés USB ! À bientôt dans le cyberespace indépendant et surtout IRL dans les salles de cinéma :)Le 30 novembre à minuit, Vidéo en Poche a tiré sa révérence et retourne dans sa bouteille de ...

Stop Bolloré ! L'appel du collectif
Le collectif Stop Bolloré a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s’inquiètent de la concentration des médias et de l’édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie. Le projet du collectif, qui est poli...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

  • 16 MM MON AMOUR

    En février 1923, les laboratoires Kodak lancèrent sur le marché un nouveau format de pellicule acétate qui allait révolutionner l’histoire du cinéma : le 16 mm. Le matériel de prise de vue, bien plus léger et maniable que le format 35 mm des studios, démocratisa l’accès à la réalisation, d’abord par la pratique amateur ; d’autre part, les projecteurs portables permirent la diffusion plus large des films, via le cinéma « éducateur » en milieu scolaire et rural et la multiplication des ciné-clubs... (lire la suite)

  • 2001 : L’ODYSSÉE DE L’ESPACE

    « … Une expérience visuelle qui évite toute catégorisation et pénètre directement dans l'inconscient avec son contenu émotionnel et philosophique… » Stanley Kubrick On ne va pas s'amuser à gloser sur 2001, on n'en finirait pas. Le film pose tellement de questions, ouvre tellement de pistes, provoque une telle fascination, un tel ébahissement qu'il est humainement impossible d'en faire le tour. Comme l'écrivait bien Serge Kaganski dans Les Inrockuptibles : « Le seul film du monde garanti absol... (lire la suite)

  • À PAS AVEUGLES

    Dans certains camps de concentration et d’extermination de la Seconde Guerre mondiale, une poignée de déportés ont risqué leur vie pour prendre des photos clandestines et tenter de documenter l’enfer que les nazis cachaient au monde. En arpentant les vestiges de ces camps, le cinéaste Christophe Cognet recompose les traces de ces hommes et femmes au courage inouï, pour exhumer les circonstances et les histoires de leurs photographies. À pas aveugles a bien conscience que l’horreur des camps est... (lire la suite)

  • A VIRGEM MARGARIDA

    1975. Le Mozambique vient d’obtenir son indépendance après plus de dix ans de guerre intérieure. Le FRELIMO (Front de Libération du Mozambique), d’obédience marxiste, prend le pouvoir et veut créer « l’homme nouveau » et donc éliminer au plus vite toutes traces du colonialisme, y compris la prostitution. Toutes les prostituées des villes sont arrêtées et enfermées dans un camp isolé. Elles y sont ensuite « rééduquées »… Margarida est l’une des cinq cents prostituées du camp. Jeune campagnarde d... (lire la suite)

  • ATLANTIS

    Atlantis filme la guerre après la guerre, en se projetant dans l’avenir, en 2025, dans la perspective où l’Ukraine aurait défait la Russie, et en n’en montrant que les traces, catastrophiques, sur la nature et sur les esprits humains. Il dépeint un monde englouti, celui du Donbass industriel, dont les mines détruites par les combats menacent de contaminer le sol et l’eau. Sergiy, un ancien soldat souffrant de stress post-traumatique, a du mal à s’adapter à sa nouvelle réalité, il décide de rejo... (lire la suite)

  • CHEVALIER NOIR

    Voilà un film étonnant autant dans la forme que dans le propos, tant il sait marier des genres qui se conjuguent rarement et tant il décrit une réalité sociale iranienne que l’on n’a pas forcément l’habitude de voir sur les écrans. Le récit adopte une dramaturgie proche des tragédies grecques, à travers le destin de deux frères que tout oppose mais dont les interactions vont conduire à un climax dont on ne vous dira évidemment rien de l’issue… A Shemroon, le quartier qui surplombe Téhéran, Iman... (lire la suite)

  • DUNE

    Vous avez un âge vénérable et vous avez découvert, émerveillé, le génial roman de science fiction de Frank Herbert à sa sortie en 1965 ? Réjouissez-vous, cette adaptation du canadien Denis Villeneuve est extrêmement fidèle à l’œuvre originale. Vous êtes un peu plus jeune et vous vous souvenez, ému, du film de David Lynch avec Kyle MacLachlan et Sting, en 1984 ? Réjouissez-vous, cette version de 2021 conserve en partie la mystique psychédélique de ce grand fou de David. Vous avez au contraire – c... (lire la suite)

  • GHOST THERAPY

    Si vous aimez le cinéma de Spike Jonze, des frères Coen, Quentin Dupieux, des groupes comme les Beastie Boys, le punk rock de NOFX ou la chanson Loser de Beck, mais aussi les personnages des comics dessinés par Daniel Clowes (Ghost world) ou les frères Hernandez (Love and rockets), alors vous devriez aimer ce Ghost therapy. Un film indépendant américain comme on n’en fait (presque) plus, réalisé à Los Angeles mais loin des grandes lettres des collines d’Hollywood, et dont les qualités sont d’une... (lire la suite)

  • INNER WARS

    Masha Kondakova est née en 1989 à Kyiv. A partir de 2014, pendant trois ans, elle se rend sur le front de la guerre d’agression russe dans le Donbass. Blessée, elle sera évacuée en 2017. Elle filme le quotidien de trois femmes qui ont décidé de se battre en première ligne, les armes à la main. Lera, Ira et Eléna font partie des centaines de femmes qui ont fait ce choix. Elles témoignent d’un double combat : contre le séparatisme pro-russe et contre le système patriarcal qui régit le fonctionneme... (lire la suite)

  • L’AVENTURE DE Mme MUIR

    Lucy Muir est la plus jolie veuve qu'on puisse imaginer. Forcément, c'est Gene Tierney. Bravant les bonnes manières intégristes de l'Angleterre victorienne, elle rompt avec sa belle-famille londonienne pour s'installer, avec sa fillette Anna et sa fidèle servante, dans une petite ville côtière des Cornouailles. Elle tombe amoureuse d'une vieille maison au charme fou, qui domine la mer, et elle insiste pour la louer. L'agent immobilier lui déconseille fermement d'habiter cette demeure, dont tout ... (lire la suite)

  • L’ÉTABLI

    En septembre 1968, Robert Linhart, militant d’extrême gauche, docteur en sociologie, nommé enseignant en philosophie à l’université de Vincennes, se détourne de cette voie et met en pratique la stratégie « d’établissement » prônée par son mouvement politique pour amplifier le processus révolutionnaire : il se fait embaucher comme OS sur la chaîne de fabrication des 2CV dans l’usine Citroën Porte de Choisy. Il y travaillera dix mois. En 1978, il publie un livre document, L’Établi, qui restitue c... (lire la suite)

  • L’HOMME LE PLUS HEUREUX DU MONDE

    Il faut reconnaître aux artistes des Balkans un talent certain pour raconter les choses les plus graves à travers des contes où l’ironie la poésie de l’absurde se taillent la part du lion. La réalisatrice Teona Strugar Mitevska en est un brillant exemple : citoyenne d’un pays, la Macédoine, qui appartenait autrefois à la grande Yougoslavie, elle avait attiré l’attention avec un épatant petit film, Dieu existe, son nom est Petrunya, qui démolissait joyeusement le patriarcat dominant dans son pays... (lire la suite)

  • LA BELLE PERSONNE

    Très librement inspiré donc du célèbre roman de Madame de La Fayette, mais nul besoin d'avoir lu in extenso La Princesse de Clèves pour apprécier La Belle personne, la belle surprise, le nouveau et très personnel film de Christophe Honoré : magnifiquement habité, élégant, âpre, sombre et lumineux à la fois, comme un matin d'hiver ensoleillé. Car, bien que soient semblables les sentiments explorés – Jean Cocteau disait du roman : « Sade et Freud s'ébauchent dans ces âmes qui se croyaient simples ... (lire la suite)

  • LA FEMME DE TCHAÏKOVSKI

    Plus qu’une simple reconstitution historique en costumes, mieux qu’un énième biopic compassé consacrant le génie du compositeur, La Femme de Tchaïkovski est un extraordinaire poème halluciné, baroque, sombre, virtuose, qui tour à tour enflamme et désarçonne, grise le spectateur d’images, d’émotion et de mise en scène, et ne se laisse abandonner qu’à regret, à bout de souffle au bout de presque deux heures et demie de folie visuelle d’une rare puissance. Ce pourrait être une variation sur l’éter... (lire la suite)

  • LA GRANDE MAGIE

    C’est un exercice de funambule auquel se prête ici la comédienne et réalisatrice Noémie Lvosky, glissant avec une joie communicative sur le fil d’une comédie fantaisiste et mélancolique qui convoque le merveilleux et le fantastique. L’invitation à ce voyage dans le temps et les malles à double fond ne se refuse pas : une distribution haut de gamme (dont pas moins de 4 membres ou ex de la Comédie-Française) qui joue cette histoire avec un esprit de troupe qui crève l’écran, permettant à chacun, m... (lire la suite)

  • LA ROMANCIÈRE, LE FILM ET LE HEUREUX HASARD

    C’est l’histoire de quelques rencontres fortuites et de la belle complicité féminine qui en découle entre une romancière en panne d’inspiration et une actrice de cinéma en quête de nouveaux horizons. Et comme le titre l’indique avec limpidité, le hasard y est pour beaucoup. Mais encore faut-il être disposé à accueillir le hasard pour qu’il puisse avoir l’opportunité d’être heureux. Ce nouveau film d’Hong Sang-soo semble faire sien cet état d’esprit avec une allégresse et une facilité déconcertan... (lire la suite)

  • LAURA

    Laura, c'est une des œuvres de référence du film noir et pourtant Preminger bafoue presque les lois du genre, flirte avec le fantastique, privilégie le romanesque feutré, et compose surtout un personnage de femme aux antipodes des archétypes. Si Laura est fatale à bien des hommes, si elle leur fait perdre tout sens de la mesure, ce n'est pas par sa duplicité, par sa « garcitude », mais bien au contraire par sa pureté, la beauté limpide de son corps et de son âme. L'histoire commence comme une... (lire la suite)

  • LE MARCHAND DE SABLE

    Dans les grandes villes françaises, le manque de logements accessibles aux ménages les plus pauvres, combiné à l’explosion du prix des loyers, produit un effet désastreux : alimenter un marché locatif illégal, constitué de locaux impropres à l’habitation (caves, soupentes…), de pavillons dégradés et divisés en pièce unique aux murs tapissés de moisissures, de micro-logements sans eau ni électricité… dans lesquels, faute de solutions, des familles en détresse, femmes, hommes et enfants, sont cont... (lire la suite)

  • LE RETOUR DES HIRONDELLES

    S’il fallait encore prouver que la censure imbécile d’un État totalitaire n’entame pas forcément la conscience, la curiosité et le goût artistique d’un peuple, on pourrait évoquer le destin de ce magnifique Le Retour des hirondelles, succès populaire désormais invisible dans son pays. Présenté et primé du Lion d’argent au Festival de Berlin en février 2022, le film devait être montré sur les écrans chinois dans la foulée. Mais les autorisations n’arrivent pas, perdues dans les méandres kafkaïens... (lire la suite)

  • LE SERMENT DE PAMFIR

    Premier film impressionnant par sa maîtrise, sélectionné et remarqué à la Quinzaine des Cinéastes à Cannes cette année, Pamfir aurait fait une magnifique Caméra d'or (récompense du meilleur premier film) ex-aequo avec War pony (très beau film au demeurant, sortie prévue début 2023). Mais le jury en a décidé autrement et n'a pas souhaité partager le prix, dommage... Si le film ne parle pas de la guerre avec la Russie, difficile de ne pas tenir compte du fait que le film est Ukrainien et se situe... (lire la suite)

  • LUCIE PERD SON CHEVAL

    Actrice à la veille d’un départ en tournée, Lucie se confie à sa grand-mère : elle est un peu paumée entre sa vie de mère, de femme, d’actrice et de personnage de fiction… Apaisée de s’être ainsi livrée, elle s’endort et nous la suivons dans son rêve. Lucie devient chevalière en armure au beau milieu des paysages du Massif Central. Manque de pot, au réveil de sa sieste, son cheval s’est enfui. Bizarrement, elle croise sur son chemin deux autres femmes en armure qui, comme elle, errent privées de... (lire la suite)

  • MARK DIXON DÉTECTIVE

    Resté longtemps méconnu dans la filmographie du grand Otto Preminger, Mark Dixon détective est un superbe film noir, une oeuvre prenante, superbement construite, porteuse de conflits moraux fondamentaux, vision lucide et forte d’une société malade. Le titre original, une fois de plus, est bien meilleur : Where the sidewalk ends… Le héros du film ne sait plus où finit le trottoir (la légalité, l’ordre, le bien) et où commence la rue (la brutalité, l’absence de scrupules, le mal). Mark Dixon es... (lire la suite)

  • MARTIN EDEN

    « Et c’est alors que, dans une grandiose épiphanie, lui vint la grande idée. Il écrirait. Il serait l’un des yeux par lesquels le monde voit, l’une des oreilles par lesquelles il entend, l’un des cœurs par lesquels il éprouve. Il écrirait de tout… de la prose, de la poésie, des romans et des récits, des pièces comme Shakespeare. » Jack London, Martin Eden Avant d'être ce superbe film, Martin Eden, c’est bien sûr un chef d'œuvre de la littérature, un des premiers des best-sellers de l’histoir... (lire la suite)

  • MISSION REGÉNÉRATION

    Si l’un des sujets du moment est le « Zéro artificialisation nette », c’est à dire la consommation minimale de terrains pour construire, on entend encore peu parler de la restauration des sols, où plutôt de leur régénération. L’idée n’est pourtant pas nouvelle. En détaillant d’abord les conséquences du labour de grande ampleur sur l’érosion, puis de l’usage d’engrais et produits chimiques sur les micros organismes qui peuplent les sols, c’est à la fois l’essoufflement d’une agriculture prise dan... (lire la suite)

  • MOZAMBIQUE, JOURNAL D’UNE INDÉPENDANCE

    Ce documentaire nous présente le journal cinématographique hebdomadaire Kuxa Kanema, projet de l’Institut National du Cinéma au Mozambique, créé au lendemain de l’indépendance du pays. Le nouveau président Samora Machel croyait en effet au pouvoir du cinéma pour construire la nouvelle nation et donner au peuple la possibilité de se réapproprier son image. Entre interviews, visite des salles d’un bâtiment fort dégradé et extraits d’épisodes du journal d’actualité en noir et blanc, Margarida Cardo... (lire la suite)

  • OUTRAGE

    « Ida Lupino possédait d’extraordinaires talents, dont celui de la mise en scène. On se souvient de son travail d’actrice exigeant et rayonnant, mais ses magnifiques réussites de cinéaste sont un peu restées dans l’ombre, ce qui est injuste. Elle fut une véritable pionnière, et ses films sont de remarquables morceaux de musique de chambre traitant de sujets très hardis d’une façon très claire, presque documentaire. Ses films marquent une date dans l’histoire du cinéma américain. Les films de Lup... (lire la suite)

  • PERFUMED NIGHTMARE

    Dans le paysage cinématographique philippin est apparu récemment un genre inédit : les OFWs Films (Overseas Filipino Workers Films), fictions mettant en scène la vie de travailleurs émigrés philippins au Canada, en Italie, au Qatar… Près de dix millions de Philippins travaillent aujourd’hui à l’étranger, soit 10 % de la population totale : une institution pour un pays ayant fait de l’exportation de main d’œuvre un rouage essentiel de son économie. Participant de la comédie romantique, du travelo... (lire la suite)

  • PERSONNE – LES OUBLIÉS DU SÉGUR

    La pandémie et l’application plus que tardive des mesures de revalorisation salariales dites du « Ségur de la santé » ont été, en quelque sorte, le « coup de grâce » pour une filière déjà particulièrement fragilisée. Les professionnels du soin et de l’accompagnement au sens large se sentent invisibles, divisés et déclassés. Comment avons-nous pu en arriver là ? Ce film documentaire leur donne la parole, tout en mettant en lumière leurs métiers, leur courage, leur détermination à continuer à fair... (lire la suite)

  • PIRO PIRO

    Voici un programme de 6 merveilleux films poétiques et sensibles qui nous viennent de Corée du Sud et qui rèvèlent le grand talent de deux jeunes réalisatrices, Baek Miyoung et Min Sung-ah. Nul besoin de mots, juste des sensations et des émotions, servies par une délicate palette de couleurs pastel. Des petits oiseaux tissent le lien entre les 6 histoires, qui débordent de tendresse et d’humour. Une très belle découverte pour les tout-petits ! Koong ! Flap flap (2013, 6 mn) Quand un crocodil... (lire la suite)

  • PREMIÈRES URGENCES

    Premières urgences suit le parcours de cinq internes en médecine fraîchement entrés dans leur parcours de formation. Ils passent un semestre aux urgences de l’hôpital Delafontaine à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), qui ont la particularité d’accueillir également des urgences psychiatriques en plus des autres malades. Toutes les pathologies et traumatismes y sont traités. L’hôpital Delafontaine est situé, comme la moitié du territoire français, dans un désert médical. Installé au cœur d’une régio... (lire la suite)

  • RÉVOLUTION SIDA

    Qu’évoque le SIDA aujourd’hui ? Les nouvelles pandémies nous rappellent à quel point le SIDA a été un tournant. Révolution SIDA pose un regard sans concession sur ce que cette maladie a provoqué et inflige encore, de l’Afrique du Sud à la Chine, de la Russie à la Thaïlande. Des artistes, des responsables politiques, des chercheurs et des témoins décrivent cette révolution sanitaire que l’on croit à tort passée. En dépit des évolutions exceptionnelles de la science et de la médecine, ils dressent... (lire la suite)

  • SECRETS TOXIQUES

    Au printemps 2020, les chercheurs Gilles-Eric Seralini et Gérald Jungers achètent 14 bouteilles de produits pesticides « sans glyphosate ». Ces produits dits « de biocontrôle » ont pour substance active de l’acide acétique, présent dans le vinaigre, de l’acide pélargonique, présent à l’état naturel dans certains géraniums, ou une combinaison d’acide caprique et caprylique, présents à l’état naturel dans le lait de chèvre, la noix de coco ou l’huile de palme. Rien de bien méchant ? L’analyse scie... (lire la suite)

  • TANT QUE LE SOLEIL FRAPPE

    Il n’est pas si évident d’illustrer au cinéma des combats politiques et des concepts sociétaux à travers la fiction et l’intime sans être lourd et démonstratif. Pari pourtant réussi pour le cinéaste franc-tireur Philippe Petit – lauréat de la prestigieuse Villa Médicis qui, à Rome, accueille en résidence les artistes français les plus talentueux. Philippe Petit, on lui devait déjà un film formidable sur les cultures urbaines à travers le portrait d’un skateur atypique dans Danger Dave. Ici il s’... (lire la suite)

  • TEL AVIV – BEYROUTH

    « Tu sais qu’il y avait un train qui passait par-là, avant… Une ligne Tel Aviv – Beyrouth ». Oui mais cet « avant »-là, Tanya, l’une des deux protagonistes du très beau film de Michale Boganim ne le connaît pas. C’est un avant la Guerre, un avant les guerres qui depuis des décennies frappent le Liban, un temps où le ciel ne tremblait pas régulièrement du vrombissement des avions de chasse, où les différentes communautés religieuses coexistaient dans un pays nouvellement indépendant alors prés... (lire la suite)

  • THE BIG NIGHT

    Le film comme le roman propose un récit policier dont l’action se déroule en une seule nuit. George La Main, jeune adolescent sans histoire, assiste un soir à une terrible punition infligée à son père. Bien décidé à le venger, il passe alors toute la nuit à rechercher le tortionnaire. Durant cette traque il va perdre ses illusions et l’innocence de sa jeunesse.... (lire la suite)

  • THE FABELMANS

    Magnifique récit d’apprentissage, The Fabelmans – doublement récompensé lors de la récente cérémonie des Golden Globes : Meilleur film et Meilleur réalisateur – est peut-être le film le moins spectaculaire du réalisateur des Aventuriers de l’arche perdue. Mais c’est, à coup sûr, son plus personnel. À travers une reconstitution plus ou moins romancée de sa propre jeunesse et un double de fiction qui lui ressemble comme un frère, Spielberg retourne avec humour et une émotion communicative aux sour... (lire la suite)

  • THE FIRST MAN

    Il est des carrières qui connaissent de fulgurants décollages : propulsées en un rien de temps dans les hautes sphères, flirtant en deux films avec les étoiles les plus brillantes, embrassant le firmament en un pas de claquettes. Damien Chazelle, après le succès mondial de La La Land, semble ne pas subir la pression atmosphérique de sa réussite et se remet en piste avec la fougue et la passion qui le caractérisent. Il s’attaque cette fois à un monument de l’histoire américaine, voire, pour ceux ... (lire la suite)

  • TRAINS ÉTROITEMENTS SURVEILLÉS

    Deux ans avant le Printemps de Prague, le jeune cinéaste Jiří Menzel réalise son premier long-métrage, c’est un coup de maître ! Tragi-comédie au ton inclassable, cette œuvre détonante s’approprie le récit d’initiation intime pour conjuguer sexualité et résistance à l’oppression. Dans un village de Bohème sous la botte de l’occupation allemande, le jeune Miloš fait la fierté de sa famille en devenant l’apprenti de la petite gare. Intégrant une équipe composée de personnalités pour le moins coca... (lire la suite)

  • TRAVAILLEURS PROTÉGÉS

    Quelques ateliers de production, un pôle médico-social, tel est le décor de l’ESAT Chantejeau près de Poitiers, institution médico-sociale qui fournit une activité professionnelle et des soutiens à des personnes en situation de handicap. Camille et Manon, 20 ans, sont sur le point d’y être embauchées. Depuis 10 ans qu’il travaille, Cédric est tenté quant à lui de quitter l’ESAT pour le milieu ordinaire. Croisant ces trajectoires en devenir, le film offre une vision réaliste et intimiste des para... (lire la suite)

  • YVONE KANE

    Rita, une jeune femme portugaise, retourne au Mozambique où elle a grandi avant que sa mère Sara, alors engagée dans la libération du pays, ne l’envoie au Portugal. Elle entreprend une enquête pour comprendre l’assassinat d’Yvone Kane, commandante et révolutionnaire mozambicaine disparue après l’indépendance. De l’université au musée militaire, des archives cinématographiques au musée d’histoire naturelle, Rita se confronte à la difficulté de se réapproprier le passé, entre multiplication des f... (lire la suite)