LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

UN CINÉMA UTOPIA À TROYES DES NOUVELLES DU PETIT NOUVEAU
Citoyens inconnus ou reconnus, journalistes indépendants, petites mains de l’ombre… que serait-on sans vous ?Pour ceux qui auraient loupé quelques épisodes entre deux festivals, deux confinements ou une déclaration de Poutine, rembobinons l’histoire…L’action débute en l’an 2019 après JC, toute l...

LA MÉNARDIÈRE Un habitat partagé à Bérat, entre Toulouse et l’Ariège
C’est un rêve, modeste et fou… Parvenus à l’âge où les clairons sonnent la retraite, une poignée de filles et de garçons se sont mis en tête d’inventer une alternative à ce que la société propose à ses vieux : ne pas vivre seuls, ne pas finir dans une de ces horribles institutions où il ne rest...

SOUTENIR LA CULTURE AU LIBAN
Les bibliothèques publiques de Beyrouth jouent un rôle important dans la diffusion gratuite de la culture et de l’Art auprès de tous les publics, sans aucune distinction de sexe, d’origine ou de croyance. Ce sont des lieux de laïcité, d’égalité et de tolérance. Leur place est primordiale dans l...

Cannes, c’est plus ce que c’était !
C’est tous les ans ou presque la même rengaine. Cannes, ma bonne dame, c’est plus ce que c’était : la sélection n’est vraiment pas terrible, le palmarès est complètement naze, tout ça c’est copinage et compagnie, bref le festival part à vau-l’eau… Sauf ces deux dernières années, pour des raison...

Séance unique le mercredi 8 juin à 18h, suivie d’une discussion avec des membres du Mouvement de la Paix, de La Ligue des Droits de l’Homme et le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples.

LE DERNIER TÉMOIGNAGE

Luke HOLLAND - GB 2020 1h35 VOSTF -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

LE DERNIER TÉMOIGNAGEAnciens officiers SS, combattants de la Wehrmacht, gardiens de camps de concentration, secrétaires, fermiers, témoins silencieux, ce sont des individus lambda qui ont exécuté les plans élaborés par les nazis, des « petits hommes qui regardent de côté et se penchent de temps en temps pour donner un coup de main », ces « pires que les monstres », tels que les décrit Primo Levi.
Aujourd’hui, installés dans leurs appartements douillets, ces petits vieux à sonotone, chemise à manches courtes ou polo décontracté, répondent à une question commune : « Vous sentez-vous coupables ? » Herman Knoth explique que les Waffen-SS étaient considérées comme l’élite de la nation, « pas seulement physiquement, spirituellement aussi ». Les autres, animés de regrets plus ou moins pesants, renvoient dans la plupart des cas à une zone grise qu’ils se sont créée, telle une panic room intérieure où ils ont confiné leur mauvaise conscience.

De bouche en bouche, cette même formule  : « Nous ne savions pas ». Heinrich Schulze, qui a grandi près du camp de concentration de Bergen-Belsen en Basse-Saxe (Allemagne), admet qu’il a appelé des gardes pour leur signaler un groupe de prisonniers évadés et réfugiés dans sa grange. Ce qu’ils sont devenus après cela ? « Personne ne le sait », dit-il en haussant les épaules. Margarete Schwarz se souvient, quant à elle, avoir reçu des soins dentaires par les détenus de Dachau, « des gens très gentils ». D’autres expliquent que la présence des camps stimulait l’économie locale.
Alternant images d’archives et entretiens, le film traverse les questions de la honte et du déni, de l’aveuglement et de la complicité, en montrant frontalement comment la vérité se cache dans les plis et replis de la conscience. « On n’a pas été condamnés, mais la question de la morale se pose : j’ai été coupable moralement mais pas dans les faits », avoue un des intervenants. Tout au long du documentaire, les bourreaux apaisent leurs maux en recourant à la nuance.
(Maroussia Dubreuil dans Le Monde).