LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance de midi : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Ma classe au cinéma
ENSEIGNANTS, ENSEIGNANTES, vous pouvez d’ores et déjà inscrire votre classe pour le parcours Ma classe au cinéma, proposé aux élèves de la maternelle à la terminale. Ce programme propose aux élèves de découvrir des œuvres cinématographiques en salle et de se constituer ainsi, grâce au...

123 soleil, des nouvelles !
Cette association est née il y a 5 ans autour d’une table du café d’Utopia avec l’idée de créer des rencontres entre des jeunes migrants nouvellement arrivés à Avignon et des autochtones, spectateurs d’Utopia essentiellement. La recette : un dimanche, de préférence ensoleillé, un...

DOUCES TERRES
Partout en Vaucluse des collectifs osent défier les décideurs, industriels, présidents d’interco, aménageurs et même l’État, contre la bétonisation des terres agricoles et naturelles. Ils remettent en cause l’aménagement du territoire qui contient trop de projets écocides.Ils se battent, avec leurs ...

SOLIDARITE UKRAINE : LE FRANÇAIS LANGUE DU CŒUR.
Aux images insoutenables qui nous parviennent d’Ukraine s’ajoutent l’exil et l’afflux d’une population traumatisée qui fuit les horreurs de la guerre. Des centaines de réfugiés sont attendus dans notre département et la qualité de l’accueil signifie aussi de leur apporter une bonne maîtrise des base...

  • ­LE TIGRE QUI S’INVITA POUR LE THÉ

    Le Tigre sur la table (Kariem Saleh Allemagne 2016 4min) Connaissez-vous le menu préféré du Petit Tigre ? Un grand verre de jus d’orange, des carottes et des brocolis croquants, suivis d’un plat de spaghettis. Attention à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre, Petit Tigre ! Quand je serai grand (An Vrombaut Royaume-Uni 1996 5min) Un chaton rêve de devenir un magnifique tigre. Une bête féroce et intrépide, qui rugit, parcourt la jungle et chasse pour manger ! Bien sûr, pour le mo... (lire la suite)

  • CLARA SOLA

    Le cœur est parfois sauvage. Celui de la forêt qui grouille, magique. Celui de Clara, alanguie, mue par de secrètes pulsions animales qui se font et se défont au gré des ruissellements de la nature, du bruissement des ailes de coléoptères, des infimes piétinements des insectes ou du grondement sourd qui monte de la terre. Ce qui impressionne d’entrée, c’est la singularité mystérieuse de l’univers banal de notre héroïne, tellement charnel et organique, chargé de choses invisibles au commun des mo... (lire la suite)

  • COMPÉTITION OFFICIELLE

    Au crépuscule de sa carrière et au sommet de sa réussite entrepreneuriale, un milliardaire se retourne avec scepticisme sur son existence et constate qu’il ne restera pas grand chose de son passage sur terre quand il ne sera plus. L’argent, le pouvoir, les demeures ostentatoire, certes. Les courtisans et leurs courbettes, bien sûr. Mais rien qui marquera l’histoire de son sceau. Le voilà qui réfléchit… L’Art ! Bon sang, mais c’est bien sûr ! C’est par L’Art qu’il laissera une trace, c’est grâce ... (lire la suite)

  • DES HOMMES

    Le film aurait pu s’intituler Les Baumettes. Les cinéastes et leur producteur ont choisi Des hommes, titre qui s’est imposé durant le travail de montage. Que reste-t-il d’humanité dans cette prison de Marseille où s’entassent 2000 détenus dont la moitié n’ont pas 30 ans, dénoncée à de nombreuses reprises pour ses conditions de détention inhumaines (y compris par les plus hautes autorités administratives) ? Par quels interstices parvient-elle à ressurgir ? Plutôt que de se focaliser sur ce lieu e... (lire la suite)

  • FELLINI SATYRICON

    Dans la Rome antique, Encolpe et Ascylte, deux étudiants qui cohabitent dans le quartier souterrain de Subure où ils vivent de rapines, se disputent les faveurs de leur jeune esclave Giton. Les trois comparses, tour à tour réunis et désunis, vont vivre différentes aventures au gré de leurs rencontres. Après des films comme La Strada, La Dolce vita et Huit et demi, chef-d’œuvre introspectif, Federico Fellini opère un tournant radical vers un cinéma de l’excès, du débordement, en tournant son S... (lire la suite)

  • FREAKS OUT

    1943, un cirque à Rome, pas un Barnum multipistes mais un équipage façon « Strada ». En parade il y a Mathilde, adolescente dynamo, et à ses côtés un nain magnétique, un colosse ancêtre de Chewbacca et un dompteur de puces et lucioles. Soudain une déflagration déchire la toile, disperse la troupe et jette les monstres de foire dans l’enfer de la Seconde Guerre mondiale. Mathilde et ses compagnons d’infortune confient leurs économies à Israël, leur directeur, afin qu’il ouvre un avant-poste ver... (lire la suite)

  • INCROYABLE MAIS VRAI

    J’aimerais bien vous y voir, vous. Parvenir à tenir la plume sur une page de la gazette pour parler d’un film dont une grande partie du charme – et partant du vif plaisir qu’on prend à sa vision – repose précisément sur l’effet de surprise. Oui, j’aimerais bien savoir comment vous vous y prendriez pour donner envie à votre éventuel lecteur de venir voir le nouvel opus de ce frappadingue de Quentin Dupieux, qui sévit sur nos écrans depuis maintenant 15 ans. On peut déjà annoncer, sans risquer de... (lire la suite)

  • L'ÉCUREUIL QUI VOYAIT TOUT EN VERT

    Dans ce nouveau programme pour les tout petits venu d'Iran, le premier film, Les Contes qui tiennent sur une ligne, sera en fait montré en trois petites séquences, qui serviront de fil rouge au programme. À partir de trois situations rigolotes, un petit écureuil curieux et malicieux, très attaché à sont résor, nous entraîne dans ses aventures. Dans le deuxième court métrage, Pluie d'allégresse, un éléphant très fatigué décide de s'arrêter au cœur de la forêt pour une bonne petite sieste. Rêve... (lire la suite)

  • LA MAMAN ET LA PUTAIN

    Depuis près d’un demi-siècle, La Maman et la putain hante le cinéma, faisant figure de totem pour les cinéphiles et les cinéastes – français mais pas seulement. Le culte qu’il génère auprès de celles et ceux qui font le cinéma aujourd’hui est international, la liste de ses fans, génération après génération, donne le tournis : elle va de Wim Wenders à Michael Haneke, de Jane Campion à Claire Denis, de Jim Jarmusch à Jacques Audiard, de John Waters à Gaspar Noé, à Noah Baumbach, à Cédric Klapisch,... (lire la suite)

  • LA REINE BICYCLETTE, une histoire des Français à vélo + LE VÉLO À AVIGNON : PLACE AU REV

    Depuis plusieurs années et encore plus depuis le COVID, le vélo effectue un retour fulgurant dans nos villes et nos vies. Mais pour saisir toute la place du vélo aujourd’hui (et demain), ce film jette un œil dans le rétroviseur de l’histoire. Laurent Védrine aborde la relation ardente et passionnelle des Français avec la bicyclette inventée à la fin du xixe siècle, sur le ton de l’humour, richement documenté et agrémenté d’images d’archives. Du loisir de riches au moyen de déplacement des mili... (lire la suite)

  • LA RUCHE

    Ce n’est pas un hasard si La Ruche a fait le tour des festivals du monde entier et gagné de nombreux prix (dont 3 majeurs à Sundance : Grand prix du jury, Prix de la meilleure réalisatrice et Prix du public). C’est que ce formidable petit film, depuis son minuscule Kosovo, défend pour ses personnages un principe fondamental et que l’on voudrait universel : celui de l’autodétermination. Dans un Kosovo encore meurtri par la guerre (l’action se passe sept ans après la fin du conflit), Fahrije, don... (lire la suite)

  • LE DERNIER TÉMOIGNAGE

    Anciens officiers SS, combattants de la Wehrmacht, gardiens de camps de concentration, secrétaires, fermiers, témoins silencieux, ce sont des individus lambda qui ont exécuté les plans élaborés par les nazis, des « petits hommes qui regardent de côté et se penchent de temps en temps pour donner un coup de main », ces « pires que les monstres », tels que les décrit Primo Levi. Aujourd’hui, installés dans leurs appartements douillets, ces petits vieux à sonotone, chemise à manches courtes ou polo... (lire la suite)

  • LE ROI CERF

    Au-delà de la quête épique et ses scènes d’action haletantes, au-delà de sa beauté et de sa puissance graphique, Le Roi cerf recèle une dimension philosophique et écologique qui résonne avec les questions de notre époque. Ne ratez surtout pas les premières secondes du film, qui contextualisent cette intense saga ! L’action se situe dans un temps féodal imaginaire (assez proche de celui décrit dans Princesse Mononoke, on est en terrain connu). Plus précisément dans le tranquille Royaume d’Aquafa... (lire la suite)

  • LES HEURES HEUREUSES

    « Ici, on n’attachait pas les malades. » C’est un soignant qui parle de ce qui se passait à Saint-Alban à partir des années 1940. Grâce à des bouts de films tournés en Super 8, quelques photos d’époque et des témoignages, Martine Deyres parvient à raconter ce lieu de résistance et à en transmettre toute l’humanité. C’est un lieu historique de la psychiatrie contemporaine, un lieu quasi mythique. À l’hôpital de Saint-Alban-sur-Limagnole, en Lozère, s’est inventée durant la Seconde Guerre mondial... (lire la suite)

  • LIBAN 1982

    On se souvient généralement du dernier jour d’école avant l’été avec bonheur, car il évoque l’euphorie qu’on ressent, enfant, à l’arrivée des vacances. Cependant, le dernier jour d’école de l’année 1982 fut une date tragique pour tous les enfants libanais. Parmi eux, le réalisateur Oualid Mouaness qui, à dix ans, a été témoin de l’invasion de sa ville natale, Beyrouth, par l’armée israélienne. Le récit se déploie intégralement pendant cette journée-là. Le personnage principal, Wissam, est un... (lire la suite)

  • LIMBO

    Nous sommes en Écosse, plus précisément sur une île paumée au large du pays, dans les Hébrides, où, idée tordue de génie, les autorités britanniques ont installé dans ce bout du monde une vingtaine de demandeurs d’asile dans l’attente de la lettre qui les autorisera ou pas à rester sur le territoire de la Verte Albion : une bonne manière d’ôter à nos gaillards exilés toute envie d’essayer de gagner Londres… Dans ce paysage lunaire, magnifique mais battu par des vents glaciaux une bonne partie de... (lire la suite)

  • NOUS la ville

    Freestyle de Merwann Gagou, Gaston Marret et Victor Renaudin. Se faire une place dans la musique à Avignon, c’est compliqué, surtout pour ceux qui ont fait le choix du rap et du hip-hop. La Barthelasse de Liza De Paz et Jules Volquemanne Au-delà du Rhône et du trafic de la ville, les routes et chemins de l’île de la Barthelasse conduisent à la découverte. L’orchestre de Timothée Granier et Paul Lotz Un groupe d’instruments, un groupe d’individus, et l’aventure commence ! ... (lire la suite)

  • PETITE FLEUR

    Il y a d’l’amour et du Fargo dans l’air, du kektchup, de la fausse hémoglobine aussi dans ce film jubilatoire. Le réalisateur Santiago Mitre embrasse de façon tout à fait réjouissante un style auquel il ne nous avait pas habitués dans ses précédents films (El Estudiante, El Presidente…), et cela dans une langue et un pays qui ne sont pas les siens. De quoi nous dépayser dans notre propre France. À qui n’est-il jamais arrivé de ressentir l’envie irrépressible de tordre le cou à quelques idées re... (lire la suite)

  • SALÒ ou les 120 journées de Sodome

    Librement adapté de l’œuvre de Sade Les 120 journées de Sodome, c’est le dernier film de Pasolini, qui sera assassiné moins de deux mois avant sa sortie en salle à Rome. Son dernier film et le plus polémique, le plus sulfureux, le plus profondément dérangeant. Dans la République fasciste de Salò, entre 1943 et 1945, les détenteurs du pouvoir (un banquier, un magistrat, un duc et un évêque), réunis dans un château hors du temps, font subir les pires sévices à un groupe de jeunes gens, matériel... (lire la suite)

  • SWEAT

    Désormais – ce n’est malheureusement pas une révélation – le landerneau médiatique et une partie de l’opinion publique, notamment dans les générations les plus jeunes, vivent au rythme des réseaux sociaux et de tout ce qu’ils trimbalent de déclarations, d’opinions parfois ubuesques exprimées à tort et à travers par ce qu’on appelle des influenceuses ou des influenceurs, ces femmes et ces hommes autrefois anonymes qui, pour des raisons qui nous paraissent la plupart du temps obscures, sont suivis... (lire la suite)

  • SWING

    Ça se passe dans l’Est de la France, du côté de Strasbourg. C’est l’été. Max a une dizaine d’années, il est en vacances chez sa mamie et il s’ennuie un peu. Tout à côté de la ville, dans la banlieue un peu misérable, il y a une communauté manouche sédentarisée. Ils ont laissé le voyage de côté depuis plusieurs générations et vivent là, dans des immeubles de fortune, certains ont des baraques, un petit bout de jardin, juste assez grand pour y planter une roulotte, comme une promesse illusoire qu’... (lire la suite)

  • THE NORTHMAN

    Comme dirait l’autre, on a vu la bête ! Et dans l’équipe, on a aimé, et même beaucoup aimé pour certains. Première réflexion après vision du film : si l’homme appartient à la famille des grands singes, les Vikings de The Northman semblent quant à eux avoir plus de points communs avec une meute de loups. Il est vrai que le nouveau film de Robert Eggers – dont nous avons programmé fin 2019 l’envoûtant The Lighthouse – dépeint un univers d’une telle férocité animale qu’on aurait bien du mal à le co... (lire la suite)

  • UN VRAI CRIME D’AMOUR

    Injustement méconnu en France, ce splendide Un vrai crime d’amour invite à (re)découvrir la part dramatique du cinéma de Luigi Comencini, trop rapidement associé à l’âge d’or de la comédie à l’italienne. Après son tout aussi magnifique L’Argent de la vieille (1972), Comencini trouve dans le genre du mélodrame l’occasion de déployer sa veine sociale sur le terrain plus sensible de l’exploration du sentiment amoureux. L’histoire d’amour de Nullo (Giuliano Gemma) et Carmela (Stefania Sandrelli) se... (lire la suite)