LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7€
CARNET D'ABONNEMENT : 50€ (10 places, non nominatives, non limitées dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance sur fond gris : 4,50€
Moins de 14 ans : 4,50€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

Stop Bolloré ! L'appel du collectif
Le collectif Stop Bolloré a vu le jour en décembre 2021 et rassemble des membres et des organisations de la société civile qui s’inquiètent de la concentration des médias et de l’édition en France et des dangers que cela représente pour la démocratie. Le projet du collectif, qui est poli...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°101 au n°117
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°101 au n°117   Samedi 17 avril Hier, fin N° 101. Juliette Binoche, 30 ans plus tard, et magnifique, dans un autre de ses plus beaux rôles. La musique, c’est le célébrissime Canon en ré majeur de Johann Pa...

Quiz des "trente dernières secondes" du n°51 au n°100
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°51 au N°100 //////////////////////////////////////// Vendredi 26 février  Hier, fin N° 51. Saisissante. Tout comme l’est la séquence d’ouverture du film, qui montre la jungle s’enflammer sous les bombes a...

Quiz des "trente dernière secondes" du n°1 au n°50
Ici sont archivées les publications du quiz des “trente dernières secondes” du n°1 au n°50  Quiz cinéma : les 30 dernières secondesPour célébrer la fin de l’année écoulée et vous présenter nos meilleurs vœux pour 2021, l’équipe d’Utopia Bordeaux (sur un colossal travail d’archiviste d...

Mardi 14 JUIN 2022 à 20h15

SOIRÉE HOMMAGE À ARISTIDES DE SOUSA MENDES


Dans le cadre de la saison culturelle FRANCE - PORTUGAL 2022
Organisée par la Mairie de Cenon en partenariat avec Pyramide Production
PROJECTION suivie d’une discussion avec Patrick Séraudie, le réalisateur du film, Isabelle Neuvialle, productrice, Manuel Dias Vaz, vice-président délégué du Comité national français en hommage à Aristides de Sousa Mendes, en présence de Mário Gomes, Consul Général de la République du Portugal à Bordeaux.
Prévente des places au cinéma, à partir du Samedi 4 Juin.

L’HÉRITAGE D’ARISTIDES

Patrick SÉRAUDIE - documentaire France 2020 1h12mn -

(ATTENTION ! Cette page est une archive !)

L’HÉRITAGE D’ARISTIDESNous connaissons tous ou presque l’histoire de la liste de Schindler, mais qui sait l’exceptionnelle action d’Aristides de Sousa Mendes qui, en juin 1940 à Bordeaux, sauva plusieurs dizaines de milliers de personnes, juives et non-juives, en leur délivrant des visas pour le Portugal ?
Aristides de Sousa Mendes est nommé consul général du Portugal à Bordeaux en août 1938. Fin 1939 et durant les six premiers mois de 1940, il y est confronté à la tragédie de milliers de réfugiés menacés par l’avancée des troupes allemandes, cherchant par tous les moyens des visas afin de se rendre au Portugal, pays neutre, pour rejoindre ensuite les États-Unis, le Canada, la Palestine et les pays d’Amérique latine. Le 17 juin 1940, il prend une décision historique et personnellement lourde de conséquences en désobéissant aux ordres du premier ministre portugais, le dictateur Antonio de Oliveira Salazar et à sa circulaire raciste n°14 du 11 novembre 1939 qui interdisait l’entrée du Portugal aux Juifs, aux apatrides et aux opposants politiques. À huit heures, il ouvre les portes du consulat, demande à tout le personnel de se mettre au travail et de laisser entrer tous les réfugiés. Il signe alors des milliers de visas et émet de nombreux passeports.
En neuf jours, le bilan du sauvetage réalisé par le consul est exceptionnel. Il a réussi à délivrer près de trente-quatre mille visas. Il va ainsi sauver de la barbarie nazie plus de trente mille personnes juives et non juives. Rappelé au Portugal par Salazar dès le mois de juillet, il sera destitué de l’ensemble de ses droits, sa carrière sera brisée, sa famille disloquée et il finira sa vie dans le plus grand dénuement. Aristides de Sousa Mendes est nommé Juste parmi les Nations le 18 octobre 1966.

Le film interroge la transmission de cette action humaniste et courageuse, 80 ans après les faits. En donnant la parole aux enfants et petits-enfants de réfugiés sauvés par le consul portugais et en interrogeant les descendants d’Aristides, le film dévoile ainsi un héritage multiple, intemporel et unique.