LA GAZETTE
(à télécharger au format PDF)

NOUS TROUVER
(et où trouver la gazette)

NOS TARIFS :
TARIF NORMAL : 7,50€
CARNET D'ABONNEMENT : 55€ (10 places, non nominatives, non limités dans le temps, et valables dans tous les Utopia)
Séance avant 13h : 5€
Moins de 18 ans : 5€

RSS Cinéma
RSS Scolaires
RSS Blog

(Quid des flux RSS ?)

EN DIRECT D'U-BLOG

Le blog des profondeurs...
(de champ)

DERNIER NOËL AVANT LA FIN D’UN MONDE
Le croiriez-vous ? La bonne nouvelle – car il y en a une – est arrivée le 9 novembre dernier du Conseil d’État, qui a annulé le décret de dissolution du mouvement des Soulèvements de la terre. Pris en Conseil des ministres fin juin, le décret suivait de peu la tentative de requalification – ou ...

La Paix, éternelle Utopie ?
Pas facile de décrypter le chaos du monde pour les spectateurs, plus ou moins lointains, que nous sommes, face aux faits tragiques qui nous submergent en avalanche via la presse, les réseaux sociaux, vraies ou fausses nouvelles… Et c’est dans ces moments-là que nous avons encore plus envie de croire...

LES SALLES UTOPIA SE METTENT AU VERT
Vous y croyez, vous, au bon sens qui voudrait que partir se bronzer les fesses à l’autre bout du monde  avec des avions Macron volant avec du bio kérozène made in France serait bon pour votre corps et la planète ? Cela ne ressemblerait-il pas étrangement au discours tenu il y a quelqu...

Justine Triet parle d’or
Il aura donc suffi de quelques mots, à peine, pour que la Ministre de la Culture, celui de l’Industrie, quelques maires et députés de la majorité, volent dans les plumes et la palme de Justine Triet, réalisatrice couronnée d’Anatomie d’une chute, sermonnant en substance : « ce n’est pas bi...

Soutenez Utopia Palmer

PLUS BAS QUE TERRE

Ludovic LESCIEUX France 2023 1h15
Avec Ombeline Devilder, Clara Grabowsky, Aldéric Demay....

Du 02/12/23 au 31/03/25 (uniquement pour les séances scolaires)




Lindsay et Lucas avaient tous les deux 13 ans. Cette année, ils ont mis fin à leurs jours après avoir été victimes de harcèlement au collège. Alors ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye a parlé d’un « échec collectif ». Les réseaux sociaux et autres plateformes peinent à prendre leurs responsabilités face aux messages haineux qui circulent sur leurs forums. Un sujet d’actualité au cœur du film Plus bas que terre, réalisé par le girondin Ludovic Lescieux qui débute pourtant l’écriture du scénario en 2012.
Cette année-là, c’était une adolescente canadienne, Amanda Todd, qui se suicidait après des mois de harcèlement sur Internet et au lycée. Quelques jours avant, la jeune fille avait posté une vidéo sur Youtube dans laquelle elle lançait un appel au secours. Le drame a provoqué une onde de choc dans le pays.
L’histoire d’Amanda devient alors un point de départ pour raconter celle de Clara, une jeune lycéenne de 16 ans timide et réservée qui trouve refuge sur les réseaux sociaux et se lie d’amitié à un jeune homme sur un site de rencontre. Mal intentionné, ce dernier la menace de diffuser une photo intime d’elle au sein de son lycée et à sa famille. La rumeur se répand, elle devient la risée de toutes et tous, au lycée et sur les réseaux. S’ensuit une descente aux enfers psychologique pour la jeune fille…
En réalisant Plus bas que terre, Ludovic Lescieux souhaite s’adresser aux parents, enseignants, adolescents. Tout le monde y est confronté. Le cyberharcèlement ne s’arrête pas aux portails des écoles une fois la journée finie. Il n’y a pas de temporalité. (Avec l’aide de Victoria Berthet, Rue89Bordeaux)

Enseignantes, enseignants, une séance peut se découper en deux parties :
- la diffusion du film de fiction PLUS BAS QUE TERRE : 1h15
- la diffusion de PLUS BAS QUE TERRE : l'interview des experts : 30 min

IMPORTANT : Vous pouvez vous passer du documentaire que l'on propose mais il est important dans ce cas (surtout en séances scolaires) d'accompagner le film par des échanges et des débats avec des personnes spécialisés sur le sujet.

Vous pouvez télécharger ici le dossier pédagogique